0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Système immunitaire et Infections Dossiers

Coronavirus : qui est-il ? Comment se protéger du virus du COVID-19 ?

Tout le monde en parle... Mais à quoi correspond vraiment le virus du COVID-19 ? Et comment s'en protéger au mieux ? SuperSmart vous propose un dossier clair et précis sur cette question brûlante.
Coronavirus ou virus du COVID-19 au sein de l'organisme
Ce coronavirus est responsable d'une nouvelle maladie respiratoire : le COVID-19.
Rédaction Supersmart.
2020-03-13 (blog.publication: 2020-03-16)Commentaires (0)

Le coronavirus : c'est quoi ?

Un virus enveloppé

Rappelons qu'un virus est une particule microscopique infectieuse, qui a besoin d'une cellule hôte pour se développer.

Les coronavirus constituent un groupe spécifique de virus avec enveloppe, à l'origine de plusieurs pathologies chez les mammifères et les oiseaux. Chez l'Homme, ils seraient responsables de 10 à 30 % des infections respiratoires supérieures et d'une grande partie des rhumes.

Le responsable d'une maladie infectieuse respiratoire : le COVID-19

Le coronavirus découvert il y a quelques mois, qui fait trembler la planète entière, est appelé le SRAS-CoV-2. (1)

Il est responsable d'une nouvelle maladie infectieuse respiratoire : le COVID-19 (abréviation de « Coronavirus Disease 2019 »).

Historique express de ce coronavirus

Une épidémie d'origine animale, apparue en Chine

Cette épidémie a émergé, comme chacun sait, début décembre 2019 à Wuhan (Chine), au sein d'un marché local où étaient vendus des animaux sauvages.

La contamination serait d'origine animale. On souçonne le pangolin d'être l'hôte intermédiaire responsable de la transmission de ce coronavirus à l'homme.

L'OMS parle désormais de pandémie

Des milliers de cas se sont rapidement déclarés en Chine puis dans le reste du monde – la maladie ayant été transmise par des voyageurs porteurs du virus. On compte bien vite des cas en Italie, en Corée du Sud, en Iran, en France, aux États-Unis...

Le 9 janvier 2020, les autorités sanitaires chinoises et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) annoncent officiellement la découverte du SRAS-CoV-2.

Au fil de l'eau, les États tentent de s'organiser pour endiguer l'expansion du coronavirus : individus ou villes en quarantaine, annulation de manifestations sportives et culturelles, fermetures d'école... La situation porte également un coup dur à l'économie mondiale.

Le 11 mars 2020, l'OMS qualifie pour la première fois l'épidémie de COVID-19 de pandémie (ce qui signifie qu'elle touche une part importante de la population mondiale). (2)

Quelques chiffres relatifs à cette pandémie

Nombre de contaminations et de morts du coronavirus

Le coronavirus en question s'est répandu sur les 5 continents et dans au moins 159 pays.

Le 19 mars 2020 en début de journée, on comptait 220 000 personnes contaminées par le virus à travers le monde. 9 000 d'entre elles en sont mortes.

En France, le 19 mars 2020 en début de journée, on dénombrait 9 134 cas confirmés et 264 patients décédés du COVID-19. Certaines personnes contaminées sont guéries, d'autres sont toujours prises en charge à ce jour.

Taux de mortalité supérieur à celui de la grippe

Le COVID-19 tue environ 3,5 % des malades diagnostiqués. À titre de comparaison, la grippe saisonnière tue seulement 0,1 % des personnes infectées.

Il se pourrait toutefois que le taux de mortalité associé au coronavirus soit plus faible que le chiffre annoncé, les cas bénins n'ayant pas forcément été détectés.

On estime que cette pneumonie reste bénigne dans 4 cas sur 5. 20 % des patients nécessitent toutefois une hospitalisation, et 5 % requièrent une admission en réanimation.

Symptômes du coronavirus : comment savoir si je l'ai attrapé ?

Premiers symptômes du COVID-19

Chez les malades du coronavirus, on peut généralement observer l'un ou plusieurs de ces symptômes :

Les signes secondaires de cette infection respiratoire

Deux ou trois jours après, des signes secondaires plus significatifs vont parfois se manifester :

On parle également de pneumonie, un terme qui désigne l'infection aiguë des voies aériennes inférieures. Notez que les symptômes du coronavirus ressemblent beaucoup à ceux de la grippe et du rhume.

En cas de doute, appelez le Samu ou votre médecin

Attention : si vous montrez quelques-uns de ces signes d'infection respiratoire, ne vous rendez pas chez votre médecin ou à l'hôpital, pour ne pas répandre davantage la maladie au sein de la population.

Contactez par téléphone le 15 (le Samu, en France) ou votre médecin, qui vous indiqueront la procédure à suivre pour vous faire dépister. Le test consiste généralement à prélever des cellules nasales à l'aide d'un coton tige, afin de confirmer ou non la présence d'un brin d'ARN spécifique à ce coronavirus.

Pour des questions plus générales sur le coronavirus, appelez le numéro vert 0 800 130 000 (24h/24 et 7j/7, pour la France).

Contagion et transmission du virus du COVID-19

Un virus contagieux

Avec le coronavirus, un individu infecté devient contagieux dès le début des symptômes – et parfois même sans que des symptômes n'aient fait leur apparition.

Sans application de mesures de prévention, on estime que chaque malade va généralement infecter 2 à 3 personnes.

La durée d'incubation (qui correspond à la durée écoulée entre la contamination et l'apparition des symptômes) est de 5 jours en moyenne. En général, elle dure au moins 2 jours et n'en dépasse pas 12, d'où le fait que les quarantaines s'étalent sur 14 jours. On parle donc de « quatorzaines ».

Plusieurs voies de transmission recensées

Il existerait plusieurs moyens de contracter un coronavirus, à savoir :

Notez que le virus arrive à survivre pendant quelques heures dans un environnement extérieur (moins longtemps sur des surfaces sèches que sur des surfaces humides). Il peut même survivre jusqu'à 9 jours sur du métal, du verre ou du plastique.

Le cas des animaux domestiques

Jusqu'ici, les animaux domestiques, comme les chats et les chiens, ne semblent pas propager le virus ni contracter de maladie.

Coronavirus : quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes âgées

Les personnes âgées de plus de 65 ans risquent davantage de souffrir des conséquences d'une infection par le coronavirus SRAS-CoV-2. Au-delà de 80 ans, le taux de mortalité passe même à 14,8 %.

Les immunodéprimés ou victimes de maladie chronique

Le coronavirus peut également avoir des effets plus sévères chez les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladie chronique (cancer, diabète...)

Les gestes de prévention à connaître

Se laver les mains, désinfecter les sols, éviter les regroupements...

Rappelons rapidement les gestes simples à effectuer pour se protéger :

Porter un masque, rester chez soi pour ne pas propager la maladie...

Les traitements médicaux existants contre le virus du COVID-19

Aucun traitement validé officiellement

Pour le moment, il n'existe aucun traitement existant qui soit validé par les autorités médicales. Certains produits sont toutefois déjà envisagés, testés voire administrés à certains malades : le Remdesivir (anti-Ebola), le Ritonavir (anti-VIH), la chloroquine (anti-paludisme)... Leur efficacité reste à démontrer.

Surtout, évitez de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (comme l'ibuprofène, le Nurofen, le naproxène, le diclofenac ou le Voltaren) et des corticostéroïdes (le Cortancyl, la prednisolone ou le Célestène), qui peuvent aggraver la maladie.

Absence de vaccin

Il n'existe pas encore non plus de vaccin pour prévenir cette maladie. L'institut Pasteur, à Paris, a indiqué que des premiers tests sont menés sur des souris depuis le 11 mars 2020. Selon plusieurs spécialistes, il faudra attendre l'automne 2021 pour qu'un vaccin puisse voir le jour.

Point important : pensez à renforcer vos défenses immunitaires

L'importance du système immunitaire pour faire barrage aux infections

Au-delà des gestes de prévention que nous venons de répéter, veillez à vous assurer du bon état de vos défenses immunitaires, véritables barrières naturelles contre les microbes de toutes sortes.

Comme le disait encore Didier Raoult, le directeur de l'Institut Méditerranée Infection à Marseille, à propos de la meilleure façon de contrer le coronavirus : « Ce qui fonctionne le mieux, c'est notre système immunitaire » (France Info, 26 janvier 2020). (4)

Alimentation, activité sportive, sommeil...

Comment s'y prendre pour renforcer nos défenses naturelles ? La recette est bien connue, et SuperSmart n'a de cesse de la professer. Il vous faut notamment :

Les meilleurs produits naturels pour renforcer votre immunité

Certaines substances disponibles dans la Nature, par ailleurs, sont bien connues pour leur capacité à stimuler notre système immunitaire. Listons quelques-uns de ces produits naturels essentiels à une bonne immunité :

Références scientifiques

  1. Cascella M, Rajnik M, Cuomo A, et al. Features, Evaluation and Treatment Coronavirus (COVID-19) [Updated 2020 Mar 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-.
  2. https://www.who.int/fr/dg/speeches/detail/who-director-general-s-opening-remarks-at-the-media-briefing-on-covid-19---11-march-2020
  3. https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=SEC-3-GOO-[{adgroup}]-[425080454110]-search-[coronavirus]
  4. https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/ce-qui-fonctionne-le-mieux-c-est-notre-systeme-immunitaire-pour-l-heure-aucun-traitement-ne-s-est-revele-efficace-contre-le-covid-19_3842271.html
  5. Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017;9(11):1211. Published 2017 Nov 3.
  6. Cantorna MT, Snyder L, Lin YD, Yang L. Vitamin D and 1,25(OH)2D regulation of T cells. Nutrients. 2015;7(4):3011–3021. Published 2015 Apr 22.
  7. Ochoa TJ, Sizonenko SV. Lactoferrin and prematurity: a promising milk protein?. Biochem Cell Biol. 2017;95(1):22–30.
  8. Oh NS, Joung JY, Lee JY, Kim Y. Probiotic and anti-inflammatory potential of Lactobacillus rhamnosus 4B15 and Lactobacillus gasseri 4M13 isolated from infant feces. PLoS One. 2018;13(2):e0192021. Published 2018 Feb 14.
  9. Smith JA, Mathew L, Gaikwad A, et al. From Bench to Bedside: Evaluation of AHCC Supplementation to Modulate the Host Immunity to Clear High-Risk Human Papillomavirus Infections. Front Oncol. 2019;9:173. Published 2019 Mar 20.
  10. Maares M, Haase H. Zinc and immunity: An essential interrelation. Arch Biochem Biophys. 2016;611:58–65.
Vous avez aimé, partagez

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

AHCC 500 mgAHCC 500 mg

Le plus puissant des compléments naturels immunostimulants

$83.00
+
Nouveau
Organic MycoComplexOrganic MycoComplex

Le super-complexe de 7 champignons médicinaux – Shiitaké, Chaga, Reishi, Maitaké, Cordyceps, Polypore et Agaric

$38.00
+
Green Propolis 400 mgGreen Propolis 400 mg

Un antibiotique naturel d’une incroyable richesse biologique

$47.00
+
Bacillus subtilisBacillus subtilis

Une souche de bactérie probiotique à la capacité immunostimulante confirmée

$16.00
+
Defense Mix 75 mgDefense Mix 75 mg

Le meilleur cocktail d’huiles essentielles pour combattre les infections

$22.00
+
Organic Royal jelly 4 % 10-HDAOrganic Royal jelly 4 % 10-HDA

Un trésor naturel de vitalité 100 % bio

$27.00
+
Neem Extract 500 mgNeem Extract 500 mg

Un antiseptique naturel et puissant utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique

$20.00
+
PP 40PP 40

Un extrait précieux et unique de Pao pereira (Poirier du Brésil)

$73.00
+
© 1997-2020 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2020 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok