0
fr
US
× Supersmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Anti-âge Dossiers

Quelles sont les différentes causes du vieillissement ?

Le vieillissement de l'organisme est dû à une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux : raccourcissement de l’ADN, stress oxydatif, glycation... On fait le point sur le vieillissement, ses causes et les façons de le ralentir.

Signes du vieillissement sur les mains ridées et tachées d'une personne âgée
Penchons-nous sur les origines du vieillissement de l'organisme.
Rédaction Supersmart.
2021-08-25Commentaires (0)

Le raccourcissement des télomères

L’organisme entame naturellement le processus de vieillissement avec l’âge : c’est génétiquement programmé. En effet les cellules sont destinées à se répliquer un certain nombre de fois. À chaque réplication, les chromosomes raccourcissent au niveau des télomères, à savoir l’extrémité des brins d’ADN.

Les cellules ne peuvent pas gérer ce raccourcissement au-delà d’un certain “quota” : l’ADN cesse de se répliquer, et la cellule avec. C’est le processus de mort cellulaire qui se déclenche. La cellule change de morphologie et convoque le système immunitaire, qui fait en sorte de l’éliminer. La mort des cellules entraîne de façon plus globale celle des tissus, et endommage l’organisme progressivement. Ce procédé fait partie du cycle naturel de l’organisme, mais d’autres mécanismes expliquent le vieillissement prématuré.

L’attaque du stress oxydatif et des radicaux libres

Le stress oxydatif est très souvent pointé du doigt comme un phénomène néfaste pour l’organisme. Mais quel est le mécanisme mis en jeu ?

Le processus d’oxydation qui a lieu dans les cellules entraîne la formation de molécules instables, à qui l’oxydation ôte un électron. Les molécules, alors dotées de radicaux libres, cherchent à retrouver leur stabilité et arrachent à leur tour un électron à une autre molécule environnante. Cela donne rapidement lieu à une réaction en chaîne, à laquelle l’organisme ne sait pas toujours faire face.

Le corps est équipé de composés naturellement antioxydants, qui sont capables de neutraliser les radicaux libres. Parmi ces composés, on compte le glutathion, des enzymes (peroxydases, catalases, superoxyde dismutases...), les vitamines C et E ... Lorsqu’ils ne suffisent plus, l’attaque des radicaux libres se transforme en stress oxydant. Ce stress, avec la réaction en chaîne qui l’accompagne, entraîne une dénaturation des protéines, des lipides, et globalement de toutes les molécules qui structurent et font fonctionner l’organisme. Les organes, la peau, le système nerveux et cardiovasculaire, tout l’organisme souffre de ce stress oxydatif, et vieillit prématurément.

À noter

Si l’oxydation est déjà présente naturellement dans le corps, de nombreux éléments extérieurs aggravent le stress oxydant. Le tabac, l’alcool, une alimentation pauvre en légumes et fruits, la pollution, les rayons du soleil, le stress...

Les produits néfastes de la glycation

La glycation est un phénomène qui prend de plus en plus d’importance dans la recherche contre le vieillissement. C’est un mécanisme au cours duquel un sucre se fixe sur une protéine, créant des protéines glyquées.

Elle a d’autant plus lieu que l’organisme est surchargé de sucre, c’est pourquoi on l’observe en particulier chez les personnes diabétiques. Les protéines glyquées, à terme, donnent ce que l’on appelle les produits terminaux de glycation ou PTG (AGE en anglais) : ce sont ces derniers qui sont impliqués dans le vieillissement prématuré. Ils provoquent des modifications structurelles, notamment dans les tissus cutanés, entraînant un relâchement de la peau.

Ils ont aussi des conséquences sur la paroi des vaisseaux, sur les cellules musculaires, sur les globules blancs... En bref, c’est le corps tout entier qui pâtit de cette glycation excessive. Pour couronner le tout, les PTG ne sont pas dégradés par l’organisme, et n’ont d’autre choix que d’être éliminés naturellement par les reins. Mais ceux-ci ne peuvent pas faire face à une glycation excessive, ce qui entraîne l’accumulation des résidus néfastes. Encore une cascade de réactions qui favorise le vieillissement prématuré.

Les pistes pour ralentir le vieillissement de l’organisme

On connaît bien les conséquences du vieillissement. Elles peuvent être visibles : creusement des rides, courbure du dos, blanchiment des cheveux... Elles peuvent aussi être moins évidentes, mais pathologiques : cancers, maladies neurodégénératives, cardiovasculaires...

Pour ralentir le processus de vieillissement, il est naturellement conseillé d’adopter une hygiène de vie raisonnable. Une alimentation équilibrée et riche en antioxydants, une activité physique régulière, un sommeil de qualité permettent de limiter le stress oxydatif et la glycation démesurée. Il est aussi fortement conseillé de limiter la consommation d’alcool et de bannir le tabac.

Il est également possible d’aller plus loin, en assimilant des composés appelés les sénolytiques. Ces molécules sont actuellement sous la loupe des chercheurs, curieux d'en savoir plus sur leurs capacités à ralentir le vieillissement cellulaire. Mais quelques-uns de ces composés naturels sont déjà bien connus :

Les compléments alimentaires anti-âge à base de sénolytiques (comme Senolytic Complex ou Fisetin) peuvent vous donner un coup de pouce précieux dans la lutte naturelle contre le vieillissement prématuré.

Références scientifiques

  1. Herranz, N. & Gil, J. Mechanisms and functions of cellular senescence. J. Clin. Invest. 128, 1238–1246 (2018).
  2. Finkel, T., Holbrook, N. Oxidants, oxidative stress and the biology of ageing. Nature 408, 239–247 (2000).
  3. Semba RD, Nicklett EJ, Ferrucci L. Does accumulation of advanced glycation end products contribute to the aging phenotype? J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2010 Sep;65(9):963-75.
  4. Kirkland, J.L., Tchkonia, T., Zhu, Y., Niedernhofer, L.J. and Robbins, P.D. (2017), The Clinical Potential of Senolytic Drugs. J Am Geriatr Soc, 65: 2297-2301.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Cuisine pour cuire les aliments
Comment cuire les différents aliments pour préserver leurs vitamines et nutriments ?

Si la cuisson des aliments a marqué un tournant dans l’histoire de l’humanité en rendant de nombreux nutriments plus biodisponibles, elle peut aussi détruire les vitamines. Découvrez nos conseils pour une cuisson adaptée à toutes les vitamines et nutriments de nos aliments.

Télomérase dans les chromosomes
Anti-âge : quels aliments pour activer la télomérase ?

La télomérase, alias « l'enzyme de l'immortalité », est connue pour repousser le vieillissement. Comment agit-elle et que doit-on manger pour stimuler sa production ?

Mitochondrie dans une cellule
Mitochondries : quel complément alimentaire pour les soutenir ?

Les mitochondries (les réserves énergétiques des cellules) s'abîment avec l'âge. Découvrez quelques astuces et remèdes naturels pour prendre soin des vôtres, et ainsi freiner votre vieillissement.

Molécule de N-acétylcystéine
N-acétylcystéine : quels bienfaits ? Quel lien avec le glutathion ?

Les compléments de N-acétylcystéine (NAC) connaissent un succès ininterrompu ces derniers temps. Qu’est-ce qui explique un tel engouement ? Et quelle est la relation de parenté entre NAC et glutathion ?

Couple qui prend un complément anti-âge
Quel est le meilleur complément alimentaire anti-âge ?

Si le vieillissement est inévitable, il existe des remèdes naturels pour le repousser et le ralentir. Mais quel complément alimentaire anti-âge est le plus efficace ?

Jeûne intermittent 16/8
Jeûne intermittent 16/8 : définition, bienfaits, menus

Très en vogue, le jeûne intermittent aide à mincir, à éliminer les toxines et à repousser le vieillissement. À quoi correspond la méthode 16/8 ? Que manger entre deux jeûnes ?

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok