0
fr
US
WSMCA
38143282
Votre panier est vide.
Menu
Femme qui souffre d’anémie

Comment lutter contre l'anémie ?

Épuisement, teint pâle, souffle court… et si c’était une anémie ? Nos solutions pour corriger cette anomalie de la formule sanguine bien plus fréquente qu’on ne le pense.

Anémie : définition et symptômes

Une anémie correspond à une diminution anormale du nombre de globules rouges (hématies) dans le sang ou à leur appauvrissement en hémoglobine (protéine chargée du transport de l’oxygène vers les organes) (1).

Lorsqu’elle reste légère, une anémie passe souvent inaperçue. Si elle s’aggrave, elle provoque en revanche différents symptômes liés à une mauvaise oxygénation des tissus : essoufflement à l’effort, pâleur, fatigue intense, accélération du rythme cardiaque, étourdissements, troubles de la concentration... (2)

Quelles sont les causes de l’anémie ?

Pour lutter contre l’anémie, il convient tout d’abord d’en identifier l’origine. Celle-ci résulte soit d’un défaut de production de globules rouges au niveau de la moelle osseuse (causes centrales), soit de leur perte ou destruction par l’organisme (causes périphériques).

La carence en fer (ou carence martiale) demeure la principale cause d’anémie identifiée, puisqu’elle concernerait 1,5 milliards de personnes dans le monde : on parle d’anémie ferriprive (3). Ce minéral participe directement à la formation normale des globules rouges et de l'hémoglobine en entrant dans la composition de l’hème. Cette forme d’anémie touche plus volontiers les femmes enceintes, dont les besoins sont accrus pour satisfaire la croissance fœtale et compenser l’augmentation du volume sanguin (4).

L’anémie peut également provenir d’un manque de vitamine B9 ou de vitamine B12 (5-6), (toutes deux nécessaires à la maturation des globules rouges), de leur malabsorption intestinale (cas de l’anémie pernicieuse) (7), d’une maladie inflammatoire chronique, d’une pathologie rénale occasionnant un déficit en érythropoïétine (EPO), ou encore d’une insuffisance médullaire (8).

Les saignements consécutifs à des règles abondantes ou des hémorragies digestives constituent les causes périphériques les plus fréquentes (9-10). Plus rarement, des anomalies de la structure de l’hémoglobine (présentes dans la drépanocytose ou la thalassémie) ou la fabrication d’anticorps dirigés contre les globules rouges lysent prématurément les hématies et peuvent induire des anémies dites hémolytiques (11).

Comment faire remonter le fer rapidement ?

Une fois le diagnostic d’anémie ferriprive posé par le médecin, une supplémentation en fer par voie orale est habituellement proposée en première intention (12). Le traitement doit théoriquement être poursuivi durant au moins 3 mois et être administré en dehors des repas.

Lorsque les compléments oraux ne suffisent pas, que les pertes en fer dépassent la capacité d’absorption de l’organisme ou qu’il existe une pathologie intestinale sous-jacente, une perfusion de fer peut être indiquée (13).

Comment soigner une anémie sévère ?

Une anémie qui survient brutalement (à la suite d’une hémorragie massive ou d’un geste chirurgical par exemple) nécessite parfois une transfusion sanguine (14). Il s’agit toutefois d’une option thérapeutique de dernier recours car sujette à des complications.

Les injections d’EPO sont aussi utilisées dans certaines pathologies lourdes et chroniques (dialyse, chimiothérapie…) pour stimuler la moelle osseuse et traiter les anémies tout en réduisant le risque de transfusion (15).

Combien de temps pour guérir d’une anémie ?

Une personne traitée pour une anémie ferriprive doit présenter une amélioration de ses symptômes sous quelques semaines.

Pour objectiver l’efficacité du traitement, le médecin contrôle par un dosage sanguin le taux d’hémoglobine qui se normalise généralement sous 6 à 8 semaines. Il évalue également le niveau de ferritine (reflet des stocks en fer de l’organisme) 3 mois après le début du traitement : des taux normaux scellent normalement la fin de la supplémentation (16).

Quoi manger pour traiter l’anémie ?

En cas d’anémie, il est important d’adopter une alimentation suffisamment riche en fer, mais également bien pourvue en vitamines B9 (légumes verts à feuille, légumineuses…) et B12 (produits d’origine animale).

Les abats et la viande rouge

Avec 16,1 mg/100 g, le boudin noir est à juste titre considéré comme le champion du fer. Le foie de veau ou la viande rouge en constituent également de bonnes sources, à consommer à hauteur de 2 fois par semaine (17).

Du côté des végétaux, les graines de soja tout comme le tofu (2,4 mg/100 g) tirent leur épingle du jeu. Ils restent toutefois loin derrière l’algue nori et ses 234 mg/100 g (18). À noter que le fer non héminique (issu des végétaux, des œufs ou du lait) est naturellement moins bien assimilé que le fer héminique (celui des produits carnés).

Les fruits riches en fer

Les fruits frais renferment naturellement peu de fer. Les fruits oléagineux (comme le sésame, les amandes, les noisettes…) ainsi que les fruits secs (comme la figue sèche) font un peu mieux. En revanche, les agrumes, les poivrons ou le kiwi boostent l’assimilation du fer végétal au sein d’un repas grâce à leur richesse en vitamine C (19).

Les légumes riches en fer

Les épinards ne déméritent pas avec leur 3,61 mg/100 g. Mais les légumes secs (lentilles, flageolets, haricots rouges…) en renferment quasiment le double. Ce sont toutefois les herbes aromatiques séchées qui remportent la palme d’or, parmi lesquelles le thym (124 mg/100 g) (20).

Le gingembre et l’anémie

Le gingembre, et plus encore le cumin, le fenugrec et le curcuma détiennent une teneur en fer particulièrement élevée (21). Même consommées en petites quantités, ces épices se cumulent judicieusement aux autres apports ferriques de la journée. Autres bons alliés : le cacao en poudre et le chocolat noir.

Anémie : aliments à éviter

Il est aujourd’hui reconnu que les tanins contenus dans le thé (mais aussi dans les raisins ou les fruits rouges) freinent la bonne absorption du fer, au même titre que les phytates des céréales et légumineuses (22-23). Lorsqu’on est anémié, il convient donc de les ingérer à distance de sa supplémentation en fer.

Traitement de l’anémie : quels compléments choisir ?

Une supplémentation en fer ne doit pas être envisagée sans dosage sanguin préalable, l’excès de fer dans l’organisme étant délétère. Si votre carence en fer est clairement avérée, tournez-vous vers un complément en fer sûr et efficace.

Certaines formes de fer, comme le sulfate ferreux, le citrate de fer ou le D-gluconate de fer, sont à l’origine de nombreux effets indésirables, dont des troubles gastriques (24). Le bisglycinate ferreux (à retrouver dans la formule Iron Bisglycinate) jouit non seulement d’une excellente tolérance, mais également d’une biodisponibilité optimale du fait de son faible poids moléculaire et de l’absence de charge ionique (qui réduit les interactions avec les autres nutriments) (25).

Lorsque l’anémie est due à un déficit en folates (malnutrition, grossesse, médicaments cytotoxiques…) ou en vitamine B12 (régime végétalien strict), une supplémentation ciblée peut être instaurée, toujours avec l’aval de votre médecin (par exemple avec SuperFolate 200 mcg pour la vitamine B9 ou encore Methylcobalamine pour la vitamine B12).

Le conseil SuperSmart

Références scientifiques

  1. Turner J, Parsi M, Badireddy M. Anemia. [Updated 2022 Aug 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK499994/
  2. Chaparro CM, Suchdev PS. Anemia epidemiology, pathophysiology, and etiology in low- and middle-income countries. Ann N Y Acad Sci. 2019 Aug;1450(1):15-31. doi: 10.1111/nyas.14092. Epub 2019 Apr 22. PMID: 31008520; PMCID: PMC6697587.
  3. Warner MJ, Kamran MT. Iron Deficiency Anemia. [Updated 2022 Aug 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK448065/
  4. Georgieff MK. Iron deficiency in pregnancy. Am J Obstet Gynecol. 2020 Oct;223(4):516-524. doi: 10.1016/j.ajog.2020.03.006. Epub 2020 Mar 14. PMID: 32184147; PMCID: PMC7492370.
  5. Ankar A, Kumar A. Vitamin B12 Deficiency. [Updated 2022 Oct 22]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK441923/
  6. Merrell BJ, McMurry JP. Folic Acid. [Updated 2022 Dec 21]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK554487/
  7. Vaqar S, Shackelford K. Pernicious Anemia. [Updated 2023 Mar 1]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK540989/
  8. Moore CA, Krishnan K. Bone Marrow Failure. [Updated 2022 Jul 11]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK459249/
  9. Kocaoz S, Cirpan R, Degirmencioglu AZ. The prevalence and impacts heavy menstrual bleeding on anemia, fatigue and quality of life in women of reproductive age. Pak J Med Sci. 2019 Mar-Apr;35(2):365-370. doi: 10.12669/pjms.35.2.644. PMID: 31086516; PMCID: PMC6500811.
  10. Cotter J, Baldaia C, Ferreira M, Macedo G, Pedroto I. Diagnosis and treatment of iron-deficiency anemia in gastrointestinal bleeding: A systematic review. World J Gastroenterol. 2020 Dec 7;26(45):7242-7257. doi: 10.3748/wjg.v26.i45.7242. PMID: 33362380; PMCID: PMC7723662.
  11. Sedrak A, Kondamudi NP. Sickle Cell Disease. [Updated 2022 Aug 29]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK482384/
  12. Nguyen M, Tadi P. Iron Supplementation. [Updated 2022 Jul 4]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK557376/
  13. Lima J, Gago P, Rocha M, Grilo I, Gomes R, Luís M, Sarmento T, Teira A, Sousa M, Barbosa M. Role of intravenous iron in the treatment of anemia in patients with gastrointestinal tract tumors undergoing chemotherapy: a single-center, observational study. Int J Gen Med. 2018 Aug 22;11:331-336. doi: 10.2147/IJGM.S165947. PMID: 30197530; PMCID: PMC6112805.
  14. Lotterman S, Sharma S. Blood Transfusion. [Updated 2022 Jun 25]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK499824/
  15. Schoener B, Borger J. Erythropoietin Stimulating Agents. [Updated 2023 Mar 11]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2023 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK536997/
  16. Knovich MA, Storey JA, Coffman LG, Torti SV, Torti FM. Ferritin for the clinician. Blood Rev. 2009 May;23(3):95-104. doi: 10.1016/j.blre.2008.08.001. Epub 2008 Oct 2. PMID: 18835072; PMCID: PMC2717717.
  17. org [Internet]. Cologne, Germany: Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG); 2006-. How can I get enough iron? 2014 Mar 20 [Updated 2018 Mar 22]. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279618/
  18. Bhatnagar RS, Miller DD, Padilla-Zakour OI, Lei XG. Supplemental Microalgal Iron Helps Replete Blood Hemoglobin in Moderately Anemic Mice Fed a Rice-Based Diet. 2020 Jul 27;12(8):2239. doi: 10.3390/nu12082239. PMID: 32727043; PMCID: PMC7468699.
  19. Lynch SR, Cook JD. Interaction of vitamin C and iron. Ann N Y Acad Sci. 1980;355:32-44. doi: 10.1111/j.1749-6632.1980.tb21325.x. PMID: 6940487.
  20. Hammoudi Halat D, Krayem M, Khaled S, Younes S. A Focused Insight into Thyme: Biological, Chemical, and Therapeutic Properties of an Indigenous Mediterranean Herb. 2022 May 18;14(10):2104. doi: 10.3390/nu14102104. PMID: 35631245; PMCID: PMC9147557.
  21. Ooi SL, Pak SC, Campbell R, Manoharan A. Polyphenol-Rich Ginger (Zingiber officinale) for Iron Deficiency Anaemia and Other Clinical Entities Associated with Altered Iron Metabolism. 2022 Sep 28;27(19):6417. doi: 10.3390/molecules27196417. PMID: 36234956; PMCID: PMC9573525.
  22. Disler PB, Lynch SR, Charlton RW, Torrance JD, Bothwell TH, Walker RB, Mayet F. The effect of tea on iron absorption. 1975 Mar;16(3):193-200. doi: 10.1136/gut.16.3.193. PMID: 1168162; PMCID: PMC1410962.
  23. Piskin E, Cianciosi D, Gulec S, Tomas M, Capanoglu E. Iron Absorption: Factors, Limitations, and Improvement Methods. ACS Omega. 2022 Jun 10;7(24):20441-20456. doi: 10.1021/acsomega.2c01833. PMID: 35755397; PMCID: PMC9219084.
  24. Tolkien Z, Stecher L, Mander AP, Pereira DI, Powell JJ. Ferrous sulfate supplementation causes significant gastrointestinal side-effects in adults: a systematic review and meta-analysis. PLoS One. 2015 Feb 20;10(2):e0117383. doi: 10.1371/journal.pone.0117383. PMID: 25700159; PMCID: PMC4336293.
  25. Name JJ, Vasconcelos AR, Valzachi Rocha Maluf MC. Iron Bisglycinate Chelate and Polymaltose Iron for the Treatment of Iron Deficiency Anemia: A Pilot Randomized Trial. Curr Pediatr Rev. 2018;14(4):261-268. doi: 10.2174/1573396314666181002170040. PMID: 30280670; PMCID: PMC6416187.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25