0
fr
US
WSMCA
37463687
Votre panier est vide.
Menu
Circulation du sang

Circulation du sang : les 7 meilleurs remèdes de grand-mère

Jambes lourdes, pieds froids, œdèmes au niveau des chevilles le soir, « impatiences » dans les jambes : autant de signes d’une insuffisance veineuse. Découvrez 7 remèdes de grand-mère pour améliorer la circulation du sang.

Les symptômes d’une mauvaise circulation sanguine

Vous le savez, notre cœur est une pompe. Sa fonction est d’assurer la circulation sanguine, c’est-à-dire l’envoi de sang chargé en oxygène et en nutriments dans l’ensemble de l’organisme puis le retour veineux.

Or, c’est justement le retour veineux qui est concerné par l’insuffisance veineuse. En effet, nous passons une partie importante de notre journée assis ou debout. Dès lors, la circulation sanguine doit lutter contre la pesanteur pour assurer le retour veineux des membres inférieurs vers le cœur. Résultat : le sang s’accumule dans les jambes, donnant cette sensation de jambes lourdes. Dans certains cas, un œdème peut même se former (1).

Cette difficulté du retour veineux est aggravée par la perte d’élasticité et de tonicité des veines, un phénomène normal avec l’âge et renforcé par les œstrogènes. C’est pourquoi les femmes sont plus touchées que les hommes par l’insuffisance veineuse et souffrent plus de mauvaise circulation sanguine (2).

La sédentarité, le tabagisme, la grossesse, les voyages en avion, les métiers impliquant une position verticale ou assise prolongée, le surpoids mais aussi l’hérédité sont également des facteurs favorisant l’insuffisance veineuse et la mauvaise circulation sanguine.

Un changement de mode de vie est donc particulièrement indiqué pour éviter les jambes lourdes. Mais il est aussi possible de se tourner vers quelques remèdes de grand-mère pour la circulation sanguine particulièrement efficaces. Focus sur ces traitements naturels contre la mauvaise circulation sanguine.

Les jambes en l’air pour favoriser le retour veineux

Le premier remède de grand-mère pour la circulation sanguine est un remède de bon sens : puisque le retour veineux se fait mal en raison de la pesanteur, il suffit de surélever ses jambes pour rétablir une bonne circulation du sang et ainsi alléger les jambes.

S’allonger et placer les pieds contre un mur pendant quelques minutes suffit ainsi à retrouver des jambes légères.

Le citron et la mauvaise circulation sanguine

Le citron aiderait à fluidifier le sang et, surtout, il contiendrait des flavonoïdes qui participeraient au tonus des vaisseaux sanguins. Et ce, notamment grâce à sa richesse en diosmine, un pigment flavonoïde veinotonique et vasotonique (3).

C’est pourquoi l’un des remèdes de grand-mère pour la circulation sanguine consiste simplement à préparer une boisson à base de jus de citron et d’eau, à consommer 2 à trois fois par jour, juste avant les repas par exemple.

La vigne rouge contre les jambes lourdes

Riche en oligo-proanthocyanidines, des tanins flavonoïdes que l’on retrouve également dans l’écorce de pin maritime, la vigne rouge est également appelée « la plante de la circulation sanguine » (4).

Et pour cause, la vigne rouge est reconnue par l’Agence Européenne du Médicament pour le traitement de l’insuffisance veineuse chronique et de ses manifestations.

Traditionnellement, elle est utilisée en tisanes pour la circulation sanguine. Une infusion de feuilles séchées, 2 à 3 fois par jour, permettrait ainsi d’éviter les jambes lourdes.

En revanche, sa richesse en oligo-anthocyanidines peut provoquer des interactions avec les médicaments anti-coagulants. C’est pourquoi il est recommandé de consulter son médecin traitant avant d’envisager une cure de vigne rouge contre la mauvaise circulation sanguine.

L’hamamélis pour la circulation sanguine

L’hamamélis, ou « noisetier des sorcières », est un arbuste rustique qui soutient la santé vasculaire et veineuse, grâce à ses tanins et à ses flavonoïdes aux propriétés veinotoniques.

Parfait pour préparer des tisanes pour la circulation sanguine, l’hamamélis est un allié de choix largement utilisé comme remède naturel en cas de retour veineux difficile.

Le marronnier d’Inde, un veinotonique reconnu

Largement étudiées depuis de nombreuses années, les graines de marronnier d’Inde sont reconnues pour leurs propriétés veinotoniques. Et ce, grâce notamment à l’un des principes actifs contenus dans la plante : l’escine.

Traditionnellement utilisé en infusion, en teinture alcoolique ou en décoction, le marronnier d’Inde est aujourd’hui facilement accessible sous forme de complément alimentaire (comme Horse Chestnut Extract) (5).

Les compresses d’argile verte pour alléger les jambes

L’argile verte est réputée auprès de nos grands-mères pour tonifier les parois veineuses et favoriser la décongestion des tissus.

Le principe est donc de préparer un cataplasme d’argile verte et d’eau (auquel vous pouvez ajouter des huiles essentielles) et de l’appliquer à l’aide de compresses sur les jambes et/ou les chevilles afin de stimuler le retour veineux.

Les massages aux huiles essentielles pour favoriser la circulation

En traitement d’appoint de la sensation de jambes lourdes, il est également possible de procéder à des massages pour réactiver la circulation sanguine.

À cet effet, il pourra être intéressant de préparer des recettes pour la circulation sanguine : il suffit pour cela de mélanger quelques gouttes d’huiles essentielles bonnes pour la circulation à une base d’huile végétale neutre (huile de coco par exemple) : menthe poivrée, cèdre de Virginie, cyprès, romarin, etc.

En bonus : les formules synergiques

Notez enfin qu’il existe également des compléments alimentaires synergiques qui associent différents principes actifs précédemment cités (tanins, flavonoïdes, anthocyanidines, etc.) afin de favoriser une circulation sanguine normale et ainsi retrouver des jambes légères (par exemple la formule Veinomax).

Le conseil SuperSmart

Références scientifiques

  1. PATEL, Shivik K. et SUROWIEC, Scott M. Venous insufficiency. 2017.
  2. EVANS, C. J., FOWKES, F. G. R., RUCKLEY, C. V., et al.Prevalence of varicose veins and chronic venous insufficiency in men and women in the general population: Edinburgh Vein Study. Journal of Epidemiology & Community Health, 1999, vol. 53, no 3, p. 149-153.
  3. MAKSIMOVIĆ, Ž. V., MAKSIMOVIĆ, M., JADRANIN, D., et al.Medicamentous treatment of chronic venous insufficiency using semisynthetic diosmin: a prospective study. Acta Chirurgica Iugoslavica, 2008, vol. 55, no 4, p. 53-59.
  4. CESARONE, M. R., BELCARO, Gianni, ROHDEWALD, P., et al.Rapid relief of signs/symptoms in chronic venous microangiopathy with Pycnogenol®: A prospective, controlled study. Angiology, 2006, vol. 57, no 5, p. 569-576.
  5. PITTLER, Max H. et ERNST, Edzard. Horse chestnut seed extract for chronic venous insufficiency. Cochrane database of systematic reviews, 2012, no 11.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25