0
fr
US
× Supersmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Digestion, Confort gastro-intestinal et bucco-dentaire Guides et tutoriels

Régime pauvre en FODMAP : aliments recommandés & interdits

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est un trouble intestinal très répandu. Un régime pauvre en sucres fermentescibles, appelés FODMAP, aide à soulager ses symptômes. Découvrez quels aliments privilégier ou éviter.
Régime FODMAP avec divers aliments
Consommer moins d'aliments sources de FODMAP peut grandement aider à soulager vos problèmes intestinaux.
Rédaction Supersmart.
2022-03-09Commentaires (0)

Syndrome de l'intestin irritable (SII) : symptômes et causes

Trouble du fonctionnement de l’intestin, le syndrome du côlon irritable (SCI) également appelé syndrome de l’intestin irritable (SII) est une colopathie fonctionnelle qui touche en moyenne entre 9 % et 12 % de la population occidentale (1).

Sans gravité, le syndrome de l’intestin irritable est cependant particulièrement gênant, notamment du fait de son caractère chronique, et bien sûr de ses symptômes, à savoir : (2)

L’analyse des symptômes permet de comprendre assez facilement les mécanismes de fonctionnement de cette colopathie fonctionnelle, qui touche deux fois plus les femmes que les hommes :

On identifie donc généralement le syndrome du côlon irritable à :

Régime pauvre en FODMAP : définition de ce régime santé

Le syndrome de l’intestin irritable n’est pas une maladie (l’intestin ne présente pas de lésion) mais une colopathie fonctionnelle : c’est le dysfonctionnement du colon qui provoque des symptômes gênants.

Il est donc certes possible, et fréquent, de prendre des médicaments dits « de confort » pour calmer les spasmes intestinaux et rétablir un transit normal par exemple. Cependant, l’idéal est de modifier son alimentation pour éviter de favoriser les troubles fonctionnels de l’intestin.

L’un des régimes alimentaires privilégiés par les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable est le régime pauvre en FODMAP, ou Low FODMAP Diet en anglais (3). Le mot FODMAP correspond à l'expression fermentable oligo-, di-, monosaccharides and polyols (qui signifie « oligo-, di-, monosaccharides et polyols fermentescibles » en français).

Fermentescibles

Le régime pauvre en FODMAP consiste en effet principalement à limiter les aliments contenant des groupes de glucides fermentescibles, pour limiter ballonnements, flatulences et douleurs associées.

Oligosaccharides

Les oligosaccharides sont une famille de glucides contenant notamment les fructanes et les galacto-oligosaccharides. Peu absorbés par l’intestin, ils se retrouvent massivement dans le colon où ils ont tendance à fermenter.

Disaccharides

Dans la famille des disaccharides, on pense principalement au lactose, ce sucre du lait digéré par la lactase, une enzyme spécifique que de nombreux adultes présentent de manière insuffisante.

Monosaccharides

Monosaccharide = fructose. Pour être convenablement absorbé par l’intestin, le fructose a besoin de glucose. Un excès de fructose finit donc bien souvent dans le colon, où il fermente. Et ce, en particulier chez les personnes souffrant de SII qui présentent une intolérance légère au fructose.

Polyols

Les polyols sont en réalité les édulcorants industriels : sorbitols, mannitol, xylitol, maltitol. Il s’agit de sucres auxquels a été ajouté un groupe hydroxyle pour maximiser le pouvoir sucrant. Cela permet d’utiliser moins de glucide (donc moins de calories) pour un rendu en bouche équivalent.

Les aliments recommandés et les aliments à éviter pour une Low FODMAP Diet

Il convient cependant de bien comprendre que le principe n’est pas d’évincer totalement, en bloc et de manière définitive les aliments présentant les glucides incriminés dans cette liste. Le principe est de procéder par élimination.

Dans un premier temps, pendant 2 à 4 semaines, il faut en effet supprimer toutes les sources de FODMAP, pour permettre à l’intestin de retrouver un fonctionnement relativement normal et de se reposer.

Puis, chaque semaine, pendant plusieurs mois, vous pouvez réintroduire petit à petit certains aliments. Cela permet d’identifier précisément quels aliments provoquent, chez vous, des symptômes douloureux et/ou gênants (4-5) :

Certains légumes sont également à éviter tels que les choux cuits d’une manière générale (chou-fleur, brocoli, chou romanesco, chou vert ou blanc cuit, etc.), les poivrons, les champignons et les pois mange-tout.

A contrario, certains aliments présentent moins de risques dans le cadre d’un régime pauvre en FODMAP : graines germées, carottes, céleri, maïs, aubergines, haricots verts, tomates, pommes de terre, épinards, riz, tofu, bananes, agrumes, framboises, sirop d’érable, kiwis, fruit de la passion. D’une manière générale, les produits sans gluten peuvent également être consommés (pain, pâtes, etc.). Vous pouvez également consommer du lait sans lactose ainsi que des desserts à base de lait sans lactose dans le cadre d’un régime pauvre en FODMAP.

Quelques compléments alimentaires cités contre l’inconfort intestinal

Pour lutter contre l’inconfort digestif, qui est l’un des symptômes du SII mais qui touche également de nombreuses personnes ne souffrant pas du SII, il existe des solutions naturelles et efficaces.

Le curcuma

Plante millénaire utilisée en médecine ayurvédique et en médecine traditionnelle chinoise, le curcuma est une épice qui entre dans la composition de nombreuses préparations, dont le curry. Son point fort : les curcuminoïdes, des pigments qui contribuent à la santé du foie, à la santé respiratoire, à la santé cardiovasculaire, à soutenir le système nerveux et le système immunitaire, à maintenir une peau normale et à maintenir l’appétit. Mais surtout, les curcuminoïdes contribuent à la santé digestive (6).

Il peut donc être très intéressant d’opter pour un complément alimentaire de curcuma à haute teneur en curcuminoïdes pour retrouver un certain confort intestinal (comme Natural Curcuma, normalisé à 95 % de curcuminoïdes).

La berbérine

La berbérine est le principe actif d’une plante également consommée depuis des millénaires, tant comme épice que comme remède, dans l’Égypte ancienne, l’Himalaya et même en Europe : l’épine-vinette.

Or, des études récentes ont pu démontrer que la berbérine contribue à la santé gastro-intestinale, notamment en favorisant le métabolisme du glucose, justement impliqué dans l’inconfort digestif et les ballonnements (7).

Une cure de berbérine peut ainsi permettre de lutter contre l’inconfort digestif (par exemple avec le complément Berberine, extrait pur à 97 % issu de l’épine-vinette).

Les probiotiques

Enfin, comme le syndrome du colon irritable et, d’une manière générale, l’inconfort digestif peuvent être provoqués par des troubles de la flore intestinale, nombreux sont celles et ceux à utiliser des compléments probiotiques. Ces derniers contiennent des bactéries destinées à rejoindre le microbiote intestinal (à l’instar du complément microbiotique sur mesure Colon Friendly ou de Full Spectrum Probiotic Formula, qui propose une grande richesse de souches actives) (8). 

Références scientifiques

  1. JONES, Roger et LYDEARD, Susan. Irritable bowel syndrome in the general population. British Medical Journal, 1992, vol. 304, no 6819, p. 87-90.
  2. CANAVAN, Caroline, WEST, Joe, et CARD, Timothy. The epidemiology of irritable bowel syndrome. Clinical epidemiology, 2014, vol. 6, p. 71.
  3. HALMOS, Emma P., POWER, Victoria A., SHEPHERD, Susan J., et al.A diet low in FODMAPs reduces symptoms of irritable bowel syndrome. Gastroenterology, 2014, vol. 146, no 1, p. 67-75. e5.
  4. BARRETT, Jacqueline S. How to institute the low‐FODMAP diet. Journal of gastroenterology and hepatology, 2017, vol. 32, p. 8-10.
  5. LIS, Dana, AHUJA, Kiran DK, STELLINGWERFF, Trent, et al.Food avoidance in athletes: FODMAP foods on the list. Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism, 2016, vol. 41, no 9, p. 1002-1004.
  6. THAVORN, Kednapa, MAMDANI, Muhammad M., et STRAUS, Sharon E. Efficacy of turmeric in the treatment of digestive disorders: a systematic review and meta-analysis protocol. Systematic reviews, 2014, vol. 3, no 1, p. 1-6.
  7. ZOU, Kun, LI, Zhao, ZHANG, Yong, et al.Advances in the study of berberine and its derivatives: a focus on anti-inflammatory and anti-tumor effects in the digestive system. Acta Pharmacologica Sinica, 2017, vol. 38, no 2, p. 157-167.
  8. QUIGLEY, Eamonn MM. Prebiotics and probiotics in digestive health. Clinical Gastroenterology and Hepatology, 2019, vol. 17, no 2, p. 333-344.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

-60%
Probio Forte™Probio Forte™

Un puissant mélange de probiotiques pour restaurer l'équilibre intestinal : 8 milliards de micro-organismes par gélule.

$10.80$27.00
+
H. Pylori FightH. Pylori Fight

Le traitement naturel contre Helicobacter pylori

$26.00
+
Digestive EnzymesDigestive Enzymes

Formulation digestive surpuissante à spectre exhaustif. Maintenant en DR caps™ gastrorésistants.

$30.00
+
Anti-Acid Reflux FormulaAnti-Acid Reflux Formula

La combinaison naturelle incontournable contre le reflux gastro-œsophagien

$29.00
+
Lactobacillus rhamnosus GGLactobacillus rhamnosus GG

Un probiotique de souche brevetée Lactobacillus Rhamnosus GG pour soutenir le système immunitaire

$23.00
+
-40%
FlavoFight FlavoFight

Un régulateur 100 % naturel du microbiote intestinal à base de flavonoïdes

$20.40$34.00
+
Zinc L-carnosineZinc L-carnosine

Une combinaison naturelle de L-carnosine et de zinc contre le reflux

$25.00
+
Mastic GumMastic Gum

Un extrait naturel de pistachier pour améliorer la santé du système digestif

$32.00
+
© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok