0
fr
US
WSMCA
39282331
Votre panier est vide.
Menu

Comment perdre du ventre après l’accouchement ?

Flasque, relâché… Passé la joie d’avoir donné la vie, beaucoup de jeunes mamans déchantent quand il s’agit de leur ventre. Nos conseils pour affiner et tonifier cette zone après l’accouchement.

Ventre après l’accouchement

Gros ventre après l’accouchement : pourquoi ?

S’il existe une zone qui subit de nombreux bouleversements durant la grossesse, c’est bien celle du ventre ! Outre la linea nigra et les vergetures qui marquent la peau, la jeune maman doit parfois affronter un ventre mou, flasque ou gonflé en période postnatale. Malheureusement, tout ne s’efface pas d’un coup de baguette magique.

Outre une imprégnation hormonale caractéristique, l’utérus connaît une expansion dantesque pour s’adapter la croissance du fœtus : de la taille d’une figue en début de gestation, il apparaît aussi volumineux qu’une pastèque 9 mois plus tard.

Il faut donc laisser le temps aux muscles utérins de reprendre leur place initiale, processus que l’on nomme involution utérine (1). Celle-ci s’effectue sous 4 à 8 semaines. Elle s’accompagne de contractions semblables à des crampes menstruelles (tranchées) et de saignements vaginaux (lochies).

La grossesse distend également les muscles de la sangle abdominale, ce qui induit un certain relâchement (2). Enfin, les « kilos de grossesse », en particulier ceux des réserves adipeuses stockées pour subvenir aux besoins énergétiques de la mère et du fœtus, peuvent mettre du temps à fondre (3). Bien que l’expulsion conjointe du bébé, du placenta et du liquide amniotique allège déjà la jeune maman de 5 à 8 kg en moyenne après l’accouchement !

Ventre post-partum : combien de temps ?

Toutes les mamans ne sont pas égales face au ventre de grossesse. Si certaines retrouvent un ventre plat en l’espace de quelques jours ou semaines après la naissance de bébé, d’autres auront besoin de plus de temps selon la nature de leur peau ou leur métabolisme (4). Un adage dit d’ailleurs : « 9 mois pour faire, 9 mois pour défaire ». Patience et indulgence sont donc de rigueur.

Se débarrasser du ventre après césarienne : est-ce plus difficile ?

Les femmes « césarisées » peuvent en effet éprouver plus de difficultés à perdre leur ventre post-partum du fait de plusieurs facteurs :

  • comparativement à un accouchement par voie basse, l’accouchement par césarienne ne sollicite pas les muscles utérins et abdominaux et ne contribue pas à leur redonner naturellement une tonicité (5) ;
  • le processus de cicatrisation oblige la jeune maman à reporter de plusieurs semaines sa rééducation périnéale et/ou abdominale, et donc la reprise d’une activité physique, bénéfique au renforcement musculaire et à la perte de poids ;
  • les organes se repositionnent plus lentement, ce qui prédispose à l’accumulation de gaz et à la survenue de ballonnements durant plusieurs semaines, ce qui fait gonfler le ventre (6) ;
  • la césarienne peut occasionner la formation d’un bourrelet disgracieux au-dessus de la cicatrice: normal en phase post-opératoire, il persiste parfois durablement chez certaines femmes. Il reste toutefois corrigible par reprise chirurgicale ou intervention de nature chirurgico-esthétique (liposuccion ou mini-abdominoplastie).

Ventre flasque après accouchement : comment le tonifier ?

La rééducation abdominale

La rééducation abdominale fait habituellement suite à la rééducation du périnée, destinée à tonifier les muscles du plancher pelvien et entamée habituellement dans les 6 à 8 semaines après l’accouchement.

Pratiquée par une sage-femme ou un kinésithérapeute, elle permet de tonifier la ceinture abdominale et referme le diastasis (étirement excessif des grands droits) provoqué par la grossesse en faisant travailler les muscles abdominaux profonds (7). La méthode la plus connue repose sur la gymnastique hypopressive qui combine apnée expiratoire et enchaînement de postures.

Une fois cette double rééducation achevée, la reprise du sport ne pose normalement pas de problème.

Une alimentation adaptée

Il est vivement déconseillé de suivre un régime drastique juste après l’accouchement, qui fragiliserait un organisme déjà bien éprouvé par 3 trimestres de grossesse et une délivrance. Encore moins en cas d’allaitement, qui exige de revoir à la hausse ses besoins énergétiques journaliers (+ 500 kcal environ). En revanche, une alimentation équilibrée doit être adoptée au plus tôt pour retrouver rapidement son poids de forme (et perdre son petit ventre).

Ici, les conseils sont les mêmes que pour la population générale : un juste ratio entre glucides, protéines et lipides, des fruits et légumes en abondance, une bonne hydratation (1,5 L d’eau par jour) et surtout des produits bruts et peu transformés (8).

La modération reste de mise sur le sucre, le sel, les graisses saturées et l’alcool – totalement prohibé chez la maman allaitante, on le rappelle ! Attention également aux boissons gazeuses et aux crudités, qui ont tendance à faire ballonner.

Il est néanmoins important de s’accorder (quand même) des petits plaisirs bien mérités dans cette grande épopée : une part de gâteau maison le week-end ou un petit carré de chocolat noir en fin de repas, c’est oui.

Le bandage du ventre après accouchement

Le bandage du ventre est une tradition ancestrale que l’on retrouve sous différentes formes et appellations dans de nombreuses civilisations : « Rebozo » au Mexique, « Bengkung » en Malaisie (9)...

Le principe consiste à enserrer le bassin de la maman dans un linge long et rigide pour remettre d’équerre les ligaments distendus par la grossesse et écartelés lors de la délivrance.

Le bandage postnatal est préconisé dès les premiers jours suivant la naissance (mais pas avant 6 semaines en cas de césarienne) sur une durée de 45 min. Il est à réitérer régulièrement durant les premiers mois post-accouchement.

Le massage du ventre après accouchement

Masser son ventre en période postnatale stimule la circulation sanguine et lymphatique tout en boostant la synthèse d’élastine et de collagène, deux protéines conférant souplesse et fermeté à la peau. Outre ses bienfaits physiques, le massage abdominal procure une sensation de détente psychologique propice à une meilleure gestion du stress (un obstacle redoutable à la perte de poids).

Sauf contre-indications du gynécologue, il peut être réalisé dès la première semaine suivant un accouchement par voie basse. En cas de césarienne, mieux vaut attendre une cicatrisation complète (pas avant 6 semaines).

L’astuce en plus : pour maintenir une bonne élasticité des tissus, continuez à appliquer votre huile ou crème anti-vergetures habituelle.

Perdre du ventre après accouchement : les meilleurs compléments alimentaires

Vous ne parvenez pas à retrouver un ventre plat depuis l’arrivée de bébé ? En plus de toutes ces bonnes mesures, certains compléments alimentaires peuvent soutenir vos efforts. Attention, un avis médical demeure impératif en cas d’allaitement ou de complications lors des suites de couches.

La graine du paradis, ou maniguette, est une épice inscrite de longue date dans la pharmacopée d’Afrique de l’Ouest, où elle s’emploie traditionnellement en cas de désagréments digestifs. De nombreuses études ont par ailleurs exhibé le rôle du 6-paragol, l’un de ses principaux composés, sur la thermogénèse du tissu adipeux (c’est précisément pourquoi Paradoxine®, extrait de graines du paradis, mise sur une normalisation à 12,5 % de 6-paradol) (10). Contrairement à de nombreux agents « brûle-graisses », il possède la particularité d’être entièrement exempt de caféine, souvent déconseillée en post-partum.

Parce que l’équilibre émotionnel influe indirectement dans le processus de perte de poids, il est également de bon ton de s’appuyer sur des plantes adaptogènes afin de renforcer sa résistance physique et mentale. Parmi les plus appréciées en post-accouchement, la rhodiole : outre sa capacité à soutenir la condition physique et le système nerveux, elle suscite doublement l’intérêt des chercheurs en raison de son affinité particulière avec les adipocytes de la région abdominale (à retrouver dans Rhodiola Rosea, standardisé à 5 % de rosavine et 1,8 % de salidroside pour une efficacité maximisée) (11-12).

Un essai randomisé s’est également penché sur l’intérêt potentiel d’une supplémentation en souches probiotiques Lactobacillus rhamnosus GG et Bifidobacterium lactis durant la grossesse, en complément de mesures diététiques, en vue de limiter la prise de poids post-partum (souches toutes deux présentes dans la superalliance Full Spectrum Probiotic Formula) (13).

Le conseil SuperSmart

Références scientifiques

  1. Paliulyte V, Drasutiene GS, Ramasauskaite D, Bartkeviciene D, Zakareviciene J, Kurmanavicius J. Physiological Uterine Involution in Primiparous and Multiparous Women: Ultrasound Study. Obstet Gynecol Int. 2017;2017:6739345. doi: 10.1155/2017/6739345. Epub 2017 May 7. PMID: 28555159; PMCID: PMC5438840.
  2. Fukano M, Tsukahara Y, Takei S, Nose-Ogura S, Fujii T, Torii S. Recovery of Abdominal Muscle Thickness and Contractile Function in Women after Childbirth. Int J Environ Res Public Health. 2021 Feb 22;18(4):2130. doi: 10.3390/ijerph18042130. PMID: 33671663; PMCID: PMC7926552.
  3. Institute of Medicine (US) Committee on Nutritional Status During Pregnancy and Lactation. Nutrition During Pregnancy: Part I Weight Gain: Part II Nutrient Supplements. Washington (DC): National Academies Press (US); 1990. 5, Total Amount and Pattern of Weight Gain: Physiologic and Maternal Determinants. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK235227/
  4. Tinius RA, Yoho K, Blankenship MM, Maples JM. Postpartum Metabolism: How Does It Change from Pregnancy and What are the Potential Implications? Int J Womens Health. 2021 Jun 17;13:591-599. doi: 10.2147/IJWH.S314469. PMID: 34168507; PMCID: PMC8216742.
  5. Kwon YJ, Hyung EJ, Yang KH, Lee HO. How different modes of child delivery influence abdominal muscle activities in the active straight leg raise. J Phys Ther Sci. 2014 Aug;26(8):1271-4. doi: 10.1589/jpts.26.1271. Epub 2014 Aug 30. PMID: 25202194; PMCID: PMC4155233.
  6. Dimitrov A, Nikolov A, Nashar S, Mikhova M, Pavlova E, Krŭsteva K. [Puerperal uterine involution according to the method of delivery]. Akush Ginekol (Sofiia). 2007;46(9):14-8. Bulgarian. PMID: 18642558.
  7. Laframboise FC, Schlaff RA, Baruth M. Postpartum Exercise Intervention Targeting Diastasis Recti Abdominis. Int J Exerc Sci. 2021 Apr 1;14(3):400-409. PMID: 34055160; PMCID: PMC8136546.
  8. Balsarkar G. Clinical Practice Guidelines for Weight Management in Postpartum Women: An AIIMS-DST Initiative in Association with FOGSI. J Obstet Gynaecol India. 2022 Apr;72(2):99-103. doi: 10.1007/s13224-022-01654-7. Epub 2022 Mar 23. PMID: 35492855; PMCID: PMC9008111.
  9. Ridzuan MH, Ali MF, Tan CE, Abdul Aziz AF. Traditional and Complementary Medicine Use During Postpartum Period: A Cross-Sectional Analysis at a Rural, Public Maternal and Child Health Clinic in West Malaysia. 2021 Jun 3;13(6):e15410. doi: 10.7759/cureus.15410. PMID: 34249557; PMCID: PMC8254049.
  10. Sugita J, Yoneshiro T, Sugishima Y, Ikemoto T, Uchiwa H, Suzuki I, Saito M. Daily ingestion of grains of paradise (Aframomum melegueta) extract increases whole-body energy expenditure and decreases visceral fat in humans. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2014;60(1):22-7. doi: 10.3177/jnsv.60.22. PMID: 24759256.
  11. Perfumi M, Mattioli L. Adaptogenic and central nervous system effects of single doses of 3% rosavin and 1% salidroside Rhodiola rosea L. extract in mice. Phytother Res. 2007 Jan;21(1):37-43. doi: 10.1002/ptr.2013. PMID: 17072830.
  12. Pomari E, Stefanon B, Colitti M. Effects of Two Different Rhodiola rosea Extracts on Primary Human Visceral Adipocytes. 2015 May 11;20(5):8409-28. doi: 10.3390/molecules20058409. PMID: 25970041; PMCID: PMC6272273.
  13. Ilmonen J, Isolauri E, Poussa T, Laitinen K. Impact of dietary counselling and probiotic intervention on maternal anthropometric measurements during and after pregnancy: a randomized placebo-controlled trial. Clin Nutr. 2011 Apr;30(2):156-64. doi: 10.1016/j.clnu.2010.09.009. PMID: 20970896.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25