0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires
Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Soin des articulations, des os et des muscles Listes

Top 10 des aliments les plus riches en soufre

Doté d'une réputation « sulfureuse », le soufre est pourtant un nutriment indispensable pour l’organisme, qui siège notamment dans les articulations. Découvrez les 10 meilleurs aliments pour en faire le plein.
Le nutriment soufre
Le soufre est un minéral qui intervient dans de nombreuses fonctions du corps humain.
Rédaction Supersmart.
2022-04-11Commentaires (0)

Rappel : à quoi sert le soufre ?

Troisième minéral le plus abondant du corps humain après le calcium et le phosphore, le soufre (symbolisé par la lettre S) se définit plus exactement comme un oligo-élément voire un macro-élément : il représente généralement 0,3 % du poids corporel. Il est également qualifié d’essentiel, car nous sommes incapables de le synthétiser (1). Le soufre joue un rôle majeur dans les processus biologiques de l’organisme, ce qui fait de lui un composé de premier plan.

Logé dans de nombreux tissus organiques, il entre notamment dans la composition de la kératine des phanères (ongles, peau, cheveux) ainsi que de la chondroïtine sulfate du cartilage des articulations. Décidément omniprésent, il entre aussi dans la structure des acides aminés soufrés (comme la méthionine et la cystéine), briques de base des protéines, ainsi que dans celle des vitamines B1 et B8. Preuve ultime de son importance, il participe à non moins de 400 réactions enzymatiques distinctes.

En dépit de ses nombreuses qualités, le soufre souffre d'une image trouble. Essentiellement parce que le dioxyde de soufre, gaz obtenu par sa combustion, donne naissance aux fameux sulfites de l’industrie agro-alimentaire, fortement décriés pour leur caractère allergène (2). Mais aussi parce qu’une fois réduit en poudre et brûlé, il dégage des vapeurs toxiques et nauséabondes qui sont détournées à des fins militaires.

Il est toutefois bon de faire le distinguo avec le soufre naturellement présent dans nos assiettes, qui lui, demeure indispensable pour répondre adéquatement à nos besoins physiologiques (3). Si les autorités de santé n’ont pas statué sur des apports journaliers de référence, les experts de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) s’accordent sur des recommandations nutritionnelles de 13 mg d’acides aminés soufrés par kilo et par jour chez l’adulte (4).

Existant à l’état de traces dans tous les aliments, le soufre se concentre plus spécifiquement dans certains d’entre eux (5). Voici donc le palmarès tant attendu !

Les 10 aliments les plus riches en soufre

10- Le riz

Ingrédient de base de la cuisine asiatique, le riz long grain contient approximativement 35 mg de soufre aux 100 g. Comme toutes les autres céréales, il renferme des acides aminés soufrés (méthionine et cystéine), dont les légumineuses font majoritairement défaut. C’est d’ailleurs pour reformer des protéines complètes que les végétariens les consomment en duo !

9- L’oignon rouge

Appartenant à la famille des Alliacées, l’oignon renferme du soufre sous forme de composés soufrés particuliers, les sulfures d’allyle (6-7). C’est toutefois à la découpe qu’ils deviennent véritablement actifs (et nous font pleurer au passage).

Si toutes les variétés d’oignon se tiennent dans un mouchoir de poche, la rouge l’emporterait d’une courte tête en avoisinant les 50 mg de soufre aux 100 g.

8- L’ail

À quelques pas de l’oignon, on retrouve l’aromatique gousse d’ail avec presque 64 mg de soufre aux 100 g. Ce condiment passionne la communauté scientifique par sa teneur en alliine qui se convertit en allicine, un précieux composé soufré, lorsqu’il est écrasé (8).

7- L’œuf

En renfermant tous les acides aminés essentiels, l’œuf représente un apport en soufre conséquent : près de 125 mg/100 g ! Une alternative de choix à la viande particulièrement intéressante dans un régime végétarien.

Veillez cependant à ne pas vous interdire systématiquement le jaune qui contient plus du combo méthionine + cystéine que le blanc à poids égal (9).

6- Le brocoli

L’odeur si caractéristique du brocoli qui cuit ? Encore une affaire de soufre ! Il faut dire qu’avec une concentration appréciable de 140 mg/100 g, ce crucifère se défend particulièrement bien. Ses glucosinolates, des composés soufrés largement étudiés, font d’ailleurs régulièrement parler d’eux (10). Pour éviter de les altérer, mieux vaut croquer ses fleurettes juste attendries à la vapeur.

À noter que tous les autres membres des Brassicacées (comme le chou-fleur, le chou de Bruxelles, le navet ou le radis) tirent aussi leur épingle du jeu.

5- La graine de courge

Riche en vitamines (A, C, B1, B2, B9 et E), minéraux et fibres, les graines de courge ne déméritent pas côté soufre avec un beau 146 mg/100 g, comme la plupart des oléagineux (noix, sésame, cacahuète…).

Glissez-en une poignée dans vos pâtes à pain ou muffins pour une touche croquante et bienfaisante !

4- Le foie de veau 

Vous ne raffolez pas des abats ? Dommage. En atteignant les 199 mg/100 g, le foie de veau compte parmi les aliments les plus riches en soufre tout en présentant une excellente densité nutritionnelle. Les plus téméraires pourront aussi s’essayer aux rognons ou aux cœurs, histoire de varier les plaisirs…

3- Le bœuf

Une entrecôte remporte souvent plus de suffrages que les abats. Par chance, le bœuf est au coude-à-coude avec le foie de veau pour le soufre avec des valeurs voisines de 200 mg/100 g.

Cela ne doit toutefois pas devenir un prétexte pour en abuser : en France, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) recommande de ne pas excéder 500 g de viande rouge par semaine (11).

2- Le cabillaud

Poisson maigre par excellence, le cabillaud décroche la médaille d’argent des aliments les plus richement pourvus en soufre avec environ 260 mg/100 g. Très peu calorique, il concentre par ailleurs de la vitamine B12, de l’iode et du sélénium (12).

Prudence en revanche avec la morue : s’il s’agit bel et bien du même animal, sa chair salée et séchée fait grimper le taux de sodium en flèche.

1- Les fruits de mer

Coquillages ou crustacés, les fruits de mer font carton plein. Bien que les études sur leur teneur en soufre demeurent peu exhaustives, il semblerait que certaines espèces, comme le homard, le crabe ou la palourde, atteignent près de 500 mg/100 g. Une bonne raison de s’accorder un petit plateau de temps en temps !

Augmentez vos apports en MSM, une forme de soufre d'exception

Pour aller plus loin... Avez-vous déjà entendu parler du méthyle-sulfonyl-méthane, ou MSM ? Cette forme naturelle de soufre organique est un précurseur des mucopolysaccharides, des substances cruciales de la sphère articulaire (comme la chondroïtine, la glucosamine ou l’acide hyaluronique) (13-14).

Présent à l’état de traces dans de nombreux aliments et très abondant dans le lait des mammifères, il est vendu comme complément alimentaire depuis les années 1990. Malheureusement, de réelles différences subsistent dans son processus de fabrication, ce qui retentit directement sur sa pureté et sa sécurité.

Si vous souhaitez vous supplémenter en MSM, privilégiez donc les molécules isolées sans cristallisation afin de vous préserver des métaux lourds et autres contaminants indésirables (par exemple avec OptiMSM®, complément de MSM le plus pur du marché, obtenu uniquement par une distillation à la chaleur sans solvants controversés).

Références scientifiques

  1. Parcell S. Sulfur in human nutrition and applications in medicine. Altern Med Rev. 2002 Feb;7(1):22-44. PMID: 11896744.
  2. Vally H, Misso NL, Madan V. Clinical effects of sulphite additives. Clin Exp Allergy. 2009 Nov;39(11):1643-51. doi: 10.1111/j.1365-2222.2009.03362.x. Epub 2009 Sep 22. PMID: 19775253.
  3. Parcell S. Sulfur in human nutrition and applications in medicine. Altern Med Rev. 2002 Feb;7(1):22-44. PMID: 11896744.
  4. van de Poll MC, Dejong CH, Soeters PB. Adequate range for sulfur-containing amino acids and biomarkers for their excess: lessons from enteral and parenteral nutrition. J Nutr. 2006 Jun;136(6 Suppl):1694S-1700S. doi: 10.1093/jn/136.6.1694S. PMID: 16702341.
  5. Doleman JF, Grisar K, Van Liedekerke L, et al. The contribution of alliaceous and cruciferous vegetables to dietary sulphur intake. Food Chem. 2017;234:38-45. doi:10.1016/j.foodchem.2017.04.098
  6. Munday R, Munday CM. Relative activities of organosulfur compounds derived from onions and garlic in increasing tissue activities of quinone reductase and glutathione transferase in rat tissues. Nutr Cancer. 2001;40(2):205-10. doi: 10.1207/S15327914NC402_18. PMID: 11962257.
  7. Munday R, Munday CM. Relative activities of organosulfur compounds derived from onions and garlic in increasing tissue activities of quinone reductase and glutathione transferase in rat tissues. Nutr Cancer. 2001;40(2):205-10. doi: 10.1207/S15327914NC402_18. PMID: 11962257.
  8. Bayan L, Koulivand PH, Gorji A. Garlic: a review of potential therapeutic effects. Avicenna J Phytomed. 2014;4(1):1-14.
  9. Attia, Youssef A et al. “Protein and Amino Acid Content in Four Brands of Commercial Table Eggs in Retail Markets in Relation to Human Requirements.” Animals : an open access journal from MDPI 10,3 406. 1 Mar. 2020, doi:10.3390/ani10030406
  10. Connolly EL, Sim M, Travica N, et al. Glucosinolates From Cruciferous Vegetables and Their Potential Role in Chronic Disease: Investigating the Preclinical and Clinical Evidence. Front Pharmacol. 2021;12:767975. Published 2021 Oct 26. doi:10.3389/fphar.2021.767975
  11. Aykan NF. Red Meat and Colorectal Cancer. Oncol Rev. 2015;9(1):288. Published 2015 Dec 28. doi:10.4081/oncol.2015.288
  12. vegetables to dietary sulphur intake. Food Chem. 2017;234:38-45. doi:10.1016/j.foodchem.2017.04.098
  13. Butawan M, Benjamin RL, Bloomer RJ. Methylsulfonylmethane: Applications and Safety of a Novel Dietary Supplement. Nutrients. 2017;9(3):290. Published 2017 Mar 16. doi:10.3390/nu9030290
  14. Kim LS, Axelrod LJ, Howard P, Buratovich N, Waters RF. Efficacy of methylsulfonylmethane (MSM) in osteoarthritis pain of the knee: a pilot clinical trial. Osteoarthritis Cartilage. 2006 Mar;14(3):286-94. doi: 10.1016/j.joca.2005.10.003. Epub 2005 Nov 23. PMID: 16309928.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Femme âgée qui souffre d'ostéoporose
Quel complément alimentaire pour fortifier les os ?

Charpente de notre organisme, les os protègent nos organes internes tout en gouvernant notre mobilité. Découvrez les meilleures substances naturelles pour préserver votre capital osseux.

Vieil homme qui souffre de douleurs articulaires au genou
Problèmes articulaires : quel est le meilleur complément alimentaire ?

Fort de ses 400 articulations, notre corps jouit d’une grande mobilité. Mais quand ces jointures « rouillent », elles nous coupent net dans notre élan. Voici quelques conseils pour bien choisir votre complément alimentaire en cas de gêne articulaire.

Fleur de la plante Harpagophytum bonne pour les articulations
3 bienfaits de l'Harpagophytum, la plante du confort articulaire

Connaissez-vous cette plante africaine surnommée la « griffe du diable » ? Découvrez comment l'Harpagophytum participe à la santé des articulations, entre autres bienfaits.

Photographie d'un examen de radiologie des os
10 mesures efficaces et durables pour renforcer ses os

Comment préserver son capital osseux ? Comment limiter les effets de l'âge sur les os ? Nos conseils pour entretenir votre squelette à long terme.

photographie d'un homme souffrant d'arthrose
10 conseils à suivre pour diminuer les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires sont courantes et peuvent devenir très éprouvantes : découvrez 10 solutions pour les soulager naturellement.

carence en vitamine d
Carence en vitamine D : symptômes et solutions

Près de 50% de la population mondiale serait concernée par un manque de vitamine D. Nos équipes font le point et reviennent sur tout ce qu’il faut savoir sur cette vitamine : ses rôles, son importance, les risques en cas de déficit, les solutions de prévention, les traitements… Suivez le guide.

Ces produits devraient vous intéresser

Joint Support Formula Joint Support Formula

Une formule haut de gamme pour un confort optimal.

$47.00
+
MK-7 + Vitamin D3MK-7 + Vitamin D3

La seule forme de vitamine K2 capable d’augmenter jusqu’à 8 fois les taux de vitamine K sanguins

$35.00
+
Super BoswelliaSuper Boswellia

Un complément de Boswellia serrata de dernière génération (AprèsFlexTM®) pour optimiser la santé des articulations

$32.00
+
Nouveau
Muscle Relaxing FormulaMuscle Relaxing Formula

Le remède naturel universel pour soulager efficacement les douleurs musculaires

$49.00
+
Bone Morphogenetic ProteinsBone Morphogenetic Proteins

Une arme naturelle pour favoriser la formation et la réparation des tissus osseux et cartilagineux

$59.00
+
OptiMSM®OptiMSM®

Forme améliorée Précurseur des muco-polysaccharides (chondroïtine, glucosamine, acide hyaluronique)

$25.00
+
Tendo-Fix Tendo-Fix

Un complément de collagène 100 % naturel pour une flexibilité optimale

$29.98
+
Orthosilicic Acid Orthosilicic Acid

Un complément de silicium pour la santé osseuse et la détoxification

$27.00
+
© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok