0
fr
US
WSMCA
36090980
Votre panier est vide.
Menu

Compléments alimentaires gastro intestinaux

Digestion

Vous souffrez régulièrement de ballonnements, de constipation ou de maux de ventre ? Vous êtes à la recherche de compléments alimentaires pour améliorer votre transit intestinal ? Découvrez les meilleurs produits naturels pour le confort intestinal.

Probiotiques anti-constipation, probiotiques pour la digestion, probiotiques pour le transit... SuperSmart vous propose une large gamme de compléments probiotiques qui contribuent à l’équilibre du microbiote intestinal. Des formules multi-souches comme Probio Forte™, Colon Friendly ou encore Full Spectrum Probiotic Formula ciblent la variété de la flore intestinale par leur diversité de souches et leurs dosages. Pour une approche plus ciblée, SuperSmart a également sélectionné les meilleures souches uniques comme Lactobacillus gasseri, idéale pour accompagner un régime minceur, mais aussi Lactobacillus rhamnosus GG, intéressante pour le bien-être gastro-intestinal.

Enfin, pour la digestion haute, Digestive Enzymes propose un mix d’enzymes pour améliorer la digestion des aliments, dont le lactose. Ne passez pas non plus à côté d'H. Pylori Fight, le traitement naturel contre Helicobacter pylori qui connaît un franc succès. Et contre le reflux acide, optez pour la formule Anti-Acid Reflux Formula, l’un de nos grands classiques.

27 Produits

Définition des probiotiques

Les probiotiques, qu’est-ce que c’est ?

D’après la définition officielle de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), « les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries, levures, champignons...) qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent un effet bénéfique sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels. »

On retrouve diverses populations de bactéries probiotiques sur notre corps, constituant plusieurs types de flores : la flore digestive aussi appelée microbiote intestinal, la flore cutanée, la flore vaginale, la flore buccale...

Les différents types de probiotiques

Parmi les probiotiques couramment cités, on retrouve des espèces bactériennes comme celles du genre des lactobacilles (Lactobacillus rhamnosus GG ou Lactobacillus reuteri, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei ou Lactobacillus plantarum) et celles du genre des bifidobactéries (Bifidobacterium lactis, Bifidobacterium longum).

On retrouve également dans les catégories de probiotiques, un autre type de micro-organisme comme les levures (ou champignons). Les plus réputées sont Saccharomyces cerevisiae ou encore Saccharomyces boulardii.

Où trouver des aliments probiotiques dans l’alimentation ?

Il est possible d’adopter une alimentation riche en probiotiques en privilégiant certains aliments :

  • la levure de bière : avec la souche Saccharomyces cerevisiae ;
  • le vinaigre de cidre : sa composition en acides acétique et malique constitue un apport naturel en probiotiques ;
  • les produits laitiers comme les yaourts au lait fermenté, le yaourt grec, le skyr ;
  • Les boissons fermentées comme le kéfir issu de la fermentation du lait (de vache ou de chèvre), ou le kombucha obtenu à partir de thé noir fermenté, de sucre, de bactéries mais aussi de levures.
  • les légumes lactofermentés : cornichons, chou, carottes... il existe de nombreuses préparations de légumes marinés dans de la saumure (mélange d’eau et de sel). Cette lactofermentation réalisée par des bactéries lactiques permet la transformation des sucres des légumes en acide lactique. La choucroute est notamment issue de la lactofermentation du chou.

Les bienfaits des probiotiques

Des solutions pour bien digérer et réguler le transit

Globalement les probiotiques contribuent à l’équilibre du microbiote intestinal, lui-même impliqué dans différentes fonctions de notre organisme : digestion, immunité, équilibre nerveux, gestion du poids...

Au niveau de la digestion, la prise de probiotiques provoquerait, selon de nombreuses études, une amélioration du confort digestif et du transit intestinal.

Probiotiques et constipation chronique

Quels sont les meilleurs probiotiques pour la constipation ? La réponse à cette question peut véritablement varier pour chacun d’entre nous. Par leur action sur la flore intestinale, les probiotiques ont effectivement montré des résultats intéressants chez des personnes souffrant de transit lent et de constipation chronique. Citons notamment Bifidobacterium lactis, Bifidobacterium longum et Lactobacillus rhamnosus GG.

Autrement, un apport en fibres à l’action prébiotique (Fructo-Oligosaccharides ou Psyllium Seed Husk) peut contribuer à normaliser le transit par leur effet laxatif qui augmente la mobilité de l’intestin.

Probiotiques et diarrhée

Probiotiques et diarrhée sont également souvent associés. Pour calmer un épisode de diarrhée, comme pour lutter contre la constipation, les études tendent à monter les bienfaits potentiels des probiotiques.

La souche Bacillus subtilis est souvent proposée en cas de manifestations liées à la diarrhée : ballonnements, borborygmes ou encore d’émission de gaz. De manière générale, en contribuant à l’équilibre de la flore intestinale, les probiotiques aident à normaliser le transit intestinal.

Des probiotiques pour maigrir

La star des souches probiotiques pour la minceur serait le Lactobacillus gasseri. Ses bienfaits ont été mis en évidence dans de nombreuses études scientifiques. Il aiderait notamment à réduire la graisse abdominale en réduisant les taux de leptine et d’insuline.

Comment bien choisir ses probiotiques

Tous les probiotiques ne se valent pas. 3 critères de qualité essentiels sont à rechercher :

  1. une ou plusieurs souches bien identifiées. Les souches présentes dans une formule sont généralement précisées sur le packaging. Cette dénomination est très précise en indiquant l’espèce (par exemple Bifidobacterium ou Lactobacillus), suivie du genre (Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei), suivi ensuite d’un numéro de souche (Lactobacillus acidophilus (SD 5221), Lactobacillus casei (SD 5213)). Le numéro de la souche est d’ailleurs un gage de traçabilité ;
  2. des gélules gastro-résistantes pour une bonne assimilation : ce type de gélules permet de conserver vivantes les bactéries après le passage dans l’estomac jusqu’à leur site d’action ;
  3. un procédé de fabrication respectueux de la viabilité des souches : l’obtention de souches par lyophilisation est un gage de haute qualité qui garantit l’intégrité des souches jusque dans l’intestin.

Selon votre problématique santé, un professionnel de santé comme votre pharmacien peut vous aider à trouver le bon probiotique.

Quelle différence entre probiotiques, prébiotiques et postbiotiques ?

Les probiotiques sont des microorganismes vivants comme des bactéries, des levures ou des champignons. Localisés au niveau de notre intestin, ils constituent par exemple le microbiote intestinal.

Les prébiotiques sont en quelques sortes la « nourriture » des probiotiques. Les fibres alimentaires non digestibles sont une excellente source de prébiotiques et favorisent le développement des probiotiques de notre flore intestinale.

Les postbiotiques, moins connus, sont les métabolites inanimés produits par les probiotiques via le processus de fermentation. Ces métabolites peuvent être des protéines, des peptides, des polysaccharides ou encore des acides organiques. Ils semblent aussi jouer un rôle bénéfique pour leur hôte, avec des bienfaits sur notre santé.

Quelles solutions contre les reflux acides ?

Qu’est-ce que le RGO ou reflux gastrique ?

Sensations de brûlures, aigreurs d’estomac, ballonnements, maux de ventre... Les reflux gastriques (RGO), aussi couramment appelés remontées acides, peuvent empoisonner le quotidien, et faire de chaque après-repas un mauvais moment. Ces manifestations sont causées par des remontées d’aliments depuis notre estomac jusqu’au niveau de l’œsophage. En contact avec la muqueuse, le bol alimentaire rendu acide par les sucs digestifs entretient une sensation de brûlure.

Les remèdes naturels contre les reflux gastriques

Des plantes médicinales comme le gingembre (Super Gingerols) ou le curcuma (Super Curcuma) sont reconnues pour leur bienfaits sur les remontées acides. Les gingérols, les molécules actives du gingembre, aident notamment à normaliser la sécrétion d’acides gastriques, tandis que la curcumine du curcuma aide à combattre les ballonnements et les maux d’estomac.

La formule Anti-Acid Reflux Formula mise, elle, sur la synergie d’autres composés naturels ayant fait leurs preuves sur le bien-être gastrique comme la réglisse et l’orme rouge.

Autre geste pour le confort gastrique, avez-vous pensé aux gommes à mâcher ? Dans nos gommes Mastic Gum, un extrait naturel de pistachier lentisque (aussi appelé arbre au mastic) dont l’usage traditionnel et les études suggèrent un effet positif sur le confort gastrique.

Des probiotiques contre les remontées acides ?

Oui, des probiotiques semblent pouvoir s’avérer efficaces pour lutter contre les gênes occasionnées par les remontées acides, et particulièrement lorsque la bactérie pathogène Helicobacter pylori est impliquée. Avec sa souche probiotique Lactobacillus reuteri, la formule H. Pylori Fight cible précisément Helicobacter pylori et les risques de gastrite liés.

Quels sont les symptômes d’une mauvaise digestion ?

Divers signaux peuvent témoigner d’une mauvaise digestion :

  • des ballonnements ;
  • des sensations de lourdeurs ;
  • des maux de ventre et des spasmes ;
  • des nausées après les repas ;
  • des éructations ou le hoquet après les repas ;
  • des remontées acides avec des sensations de brûlures ;
  • des vomissements après les repas ;
  • un transit irrégulier avec l’alternance d’épisodes de diarrhée et de constipation ;
  • une constipation chronique.

Comment bien digérer ?

Une bonne digestion n’est pas toujours aisée. Voici quelques conseils pour aider votre estomac à mieux digérer :

  • prendre le temps, et manger lentement ;
  • boire plutôt en dehors des repas, et peu lors des repas ;
  • bien mastiquer, car la digestion commence dans la bouche avec la mastication ;
  • quelques aliments à limiter, voire éviter : les aliments gras (fritures, plats en sauces...) et épicés, les boissons gazeuses, le chewing-gum, l’alcool, le café, le thé... ;
  • éviter de porter de vêtements trop serrés à la taille ;
  • après le repas, privilégier un moment de « marche digestive ».

En cas de digestion difficile, notamment lors de repas copieux, ou de mauvaise digestion de produits à base de lactose (crème, yaourts, sauce à la crème, beurre...), le recours à des enzymes digestives a fait ses preuves : les protéases et la bromélaïne pour les protéines, l’amylase pour les glucides et l’amidon, la lactase pour le lactose... à chaque enzyme son type de nutriment à digérer.

Des ingrédients naturels sont également intéressants pour leurs phytonutriments qui agissent en synergie avec ces enzymes comme l’anis vert, le fenugrec, la menthe poivrée ou encore le gingembre.

Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25