0
fr
US
WSMCA
38583317
Votre panier est vide.
Menu

Quantité limitée

Bacillus Coagulans Probiotic

Bacillus Coagulans Probiotic - Souche Microbiotique à Haute Résistance

Aucun avisLire les avis

Bacillus coagulans, un probiotique sporulé hautement résistant pour l’équilibre intestinal.

  • Bactérie à spores au large spectre d’action, qui contribue à l'équilibre du microbiote intestinal.
  • Survit aux conditions hostiles du milieu digestif (acidité gastrique, sels biliaires...) pour un acheminement maximal dans l’intestin grêle.
  • Au cœur de nombreuses études prometteuses sur le confort intestinal, la santé bucco-dentaire et la modulation de l’immunité.
  • Des études suggèrent que ce probiotique soutient la production de composés qui inhibent la croissance des bactéries pathogènes (coaguline, lactosporine...).
  • 4 milliards de microorganismes par dose quotidienne.

Achat immédiat

60 gélules

$24.00

Nouveau

Auto-Livraison

60 gélules

$24.00

$22.08

Je voudrais

chaque

Bacillus Coagulans Probiotic

Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose
Sans édulcorant

Bacillus Coagulans Probiotic est un complément alimentaire probiotique de Bacillus coagulans qui renferme non moins de 2 milliards de microorganismes par gélule.

Au carrefour des lactobacilles et des bacilles, cette bactérie allochtone présente une résistance à toute épreuve aux conditions environnementales extrêmes (dont l’acidité des sécrétions digestives), ce qui assure sa totale intégrité jusqu’aux voies intestinales. Elle concentre ainsi les espoirs de la recherche, notamment dans la lutte contre les troubles fonctionnels intestinaux.

Ce complément intègre ainsi notre catégorie Digestion et confort oro-gastro-intestinal.

Bacillus Coagulans : un Probiotique Singulier

Isolé pour la première fois en 1932, Bacillus coagulans est une bactérie à Gram positif en forme de bâtonnet, de taille de 0,9 μm x 4,0 μm en moyenne, capable de vivre à la fois en aérobie et en anaérobie (privation d’oxygène). Non présent à l’état naturel dans la flore intestinale, il peut toutefois y transiter via la consommation de fruits, légumes et produits issus du sol (1).

S’il se classe aujourd’hui comme membre du genre Bacillus, sa taxonomie a longtemps fait débat. Plus connu alors sous le nom de Lactobacillus sporogenes, il était considéré comme un lactobacille du fait de sa capacité à produire de l’acide lactique. C’est la formation de spores dans son cytoplasme, inexistante chez les lactobacilles et bifidobactéries, qui a incité les scientifiques à le ranger finalement du côté des bacilles.

Protégé par son encapsulation naturelle, B. coagulans n’est pas dénaturé par les températures élevées, la dessiccation, l'osmolarité ou les modifications du pH ambiant, ce qui lui permet d’outrepasser l’acide chlorhydrique de l’estomac, la pepsine, la pancréatine, les ions, les enzymes digestives, la bile et la mucine. On estime ainsi que 85% des spores atteignent l’intestin (2). Celles-ci peuvent ainsi « germer » et proliférer dans le tractus intestinal dès 4 à 6 heures après leur administration orale.

Selon les dernières avancées de la recherche, les probiotiques formant des spores, comme Bacillus coagulans, pourraient favoriser la bonne santé de l'hôte en jouant sur plusieurs tableaux : la modulation de la composition du microbiote intestinal, le maintien de l’homéostasie immunitaire, mais aussi la synthèse d’enzymes digestives et la production de bactériocines antimicrobiennes.

Quels sont les Bienfaits de Bacillus Coagulans Probiotic ?

  • Un candidat sérieux face au côlon irritable. Plusieurs études ont analysé l’impact de Bacillus coagulans sur l’atténuation des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (SII). Une étude randomisée en double aveugle a notamment rapporté une meilleure tolérance aux douleurs abdominales, un transit plus harmonieux et une réduction des états d’anxiété associés (3).
  • Un soutien lors des antibiothérapies. La prise répétée ou prolongée d’antibiotiques tend à déstabiliser en profondeur la composition de la flore microbienne en rompant l’équilibre entre bactéries bénéfiques et pathogènes. Cet état dit de « dysbiose » se traduit fréquemment par une altération du transit. Une étude conduite chez des sujets souffrant de diarrhée aigüe accompagnée d’inconfort abdominal a montré une nette amélioration de la qualité de vie suite à une supplémentation en Bacillus coagulans (souche LBSC) (4).
  • Un coup de pouce aux transits paresseux. Une étude portant sur des personnes souffrant de constipation fonctionnelle suggère une efficacité significative de la souche Bacillus coagulans Unique IS-2. Au terme de l’essai, 98% des sujets du groupe probiotique ont retrouvé des selles normalement constituées, contre seulement 74% dans le groupe placebo. Les plaintes touchant à l’évacuation incomplète, à la défécation douloureuse et aux spasmes abdominaux ont également diminué (5).
  • Un adjuvant étudié dans les infections gynécologiques. Une supplémentation en Bacillus coagulans a été proposée à 40 femmes ayant reçu un diagnostic de vaginose bactérienne, souvent réfractaire aux thérapies antimicrobiennes classiques, en complément d’une antibiothérapie. Par rapport au groupe témoin, quasiment le double de réponses positives au traitement a été enregistré (6).
  • Une modulation des processus immunitaires. Bacillus Coagulans semble interférer avec le système immunitaire par différents biais. Ses spores libèrent des bactériocides (dont la coaguline et la lactosporine), de l’acide lactique ainsi que des acides gras à chaîne courte comme l’acide butyrique susceptibles de fermer la voie aux microorganismes opportunistes (7). Plusieurs travaux avancent également que cette bactérie pourrait médier la réponse des lymphocytes T à certaines infections virales des voies respiratoires et inhiber la libération de TNF-α, d’amyloïde A sérique et de fibrinogène chez le rat arthritique (8-9).
  • Des applications potentielles dans la sphère bucco-dentaire. Bacillus Coagulans pourrait enfin s’opposer aux effets cariogènes des microbes du biofilm. Il crée un terrain acide et anaérobique défavorable aux souches pathogènes telles que Streptocoques mutans, mais a contrario propice au développement de bonnes bactéries lactiques (10).

Bacillus Coagulans et Bacillus Subtilis : Quelles Différences ?

Bacillus coagulans et Bacillus subtilis partagent la même famille des Bacillaceae et forment tous deux des spores. Ils se différencient surtout par l’emplacement de leurs endospores (terminal chez B. coagulans, sous-terminal chez B. subtilis).

Ces deux probiotiques contribuent de façon complémentaire à l’équilibre intestinal et peuvent tout à fait être combinés pour enrichir la diversité microbiotique. Leur association chez le rat s’est d’ailleurs soldée par une recrudescence de bactéries lactiques bénéfiques et une diminution des bactéries néfastes (coliformes) (11).

Qu’est-ce que le Syndrome de l’Intestin Irritable ?

Le syndrome de l’intestin irritable, ou syndrome du côlon irritable, est un trouble fonctionnel intestinal bénin mais invalidant qui toucherait entre 10 et 15% de la population mondiale. Il se caractérise par des maux de ventre et crampes abdominales chroniques, des dérèglements du transit et des ballonnements.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ce dysfonctionnement des intestins, parmi lesquelles un trouble de la motricité intestinale et une hypersensibilité viscérale. La piste d’un déséquilibre du microbiote, qui rendrait la barrière intestinale plus perméable aux molécules pro-inflammatoires, apparaît néanmoins de plus en plus plausible (13).

Comment Prendre Bacillus Coagulans Probiotic ?

Nous recommandons aux adultes de prendre 2 gélules par jour (équivalent de 4 milliards de microorganismes) avec un grand verre d’eau. Il est généralement conseillé de prendre les probiotiques au cours des 30 minutes qui précèdent un repas ou avec un repas léger ou une collation.

Important : une fois reçu, il est vivement recommandé de conserver ce probiotique au frais.

Pour optimiser les effets de votre cure sur la fonction intestinale, pensez à :

  • Augmenter vos apports en fibres solubles (avoine, orge, seigle...) ;
  • Vous hydrater suffisamment ;
  • Limiter votre consommation d’alcool, d’épices et d’aliments fermentescibles (FODMAPs) ;
  • Mastiquer longuement chaque bouchée au cours des repas ;
  • Limiter les sources de stress.

Avec quels Compléments Associer B. Coagulans ?

Durant une supplémentation probiotique, la consommation de fibres prébiotiques favorise la bonne implantation des souches « amies » au sein du tractus intestinal et maximise leur chance de survie. Songez donc à associer Bacillus coagulans avec de l’inuline ou avec Fructo-Oligosaccharides, extrait de la betterave par un procédé de bioconversion (14).

En cas de lourdeurs après les repas, appuyez l’action de B. coagulans avec Digestive Enzymes, un complexe unique réunissant 15 enzymes clés de la digestion (lactase, protéases, amylase...) ainsi que des plantes dédiées au maintien d’une bonne santé digestive (menthe poivrée, fenugrec, gingembre, anis...) (15-16).

Spores de Bacillus Coagulans : Des Dangers Rapportés ?

À ce jour, aucun effet secondaire ou indésirable n’a été rapporté dans la littérature scientifique à la suite de supplémentations en B. coagulans. Les études confirment son excellente tolérance et l’absence de tout caractère mutagène ou génotoxique (12).

Ces déclarations n'ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une quelconque maladie.

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel au
+1 (786) 522-3907
De 9h00 à 18h00 (EST)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25