0
fr
US
Livraison gratuite dès $25
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Articulations & Os Dossiers

Magnésium : pourquoi faut-il absolument faire le plein ?

1 personne sur 3 manquerait de magnésium. Et si c’était beaucoup plus ? Tour d’horizon des dernières recherches sur ce précieux minéral et des gestes à adopter pour faire le plein de magnésium.
magnésium-faire-le-plein
Rédaction Supersmart.
2016-12-12Commentaires (0)

Les déficits en magnésium ont été sous-estimés jusqu’ici

Jusque-là on estimait qu’une personne sur trois était carencée en magnésium. Mais selon les scientifiques qui ont publié une étude dans la revue Advances in nutrition ce chiffre pourrait être largement sous-estimé, et les personnes souffrant de carences bien plus nombreuses. En cause ? Les références qui servent de comparatifs lors des dosages sériques de magnésium. Ces référentiels, qui datent de plus de 40 ans, ne seraient pas au niveau et finalement largement au-dessous des besoins réels. Résultat ? La plupart des carences n’apparaissent pas même lors d’un dosage sanguin. D’après les chercheurs qui ont réalisé cette étude, un niveau de magnésium inférieur à 0,82 mmol/L serait déjà le signe d’une carence en magnésium alors que les références actuelles indiquent une concentration de magnésium normale entre 0,75 et 0,95 mmol/L.

Le magnésium est impliqué dans plusieurs métabolismes indispensables

Le magnésium est un minéral qui joue un rôle crucial dans l’organisme… Au niveau du système locomoteur en général et du métabolisme osseux en particulier, le rôle du magnésium est au moins aussi important que celui du calcium. Il inhibe la transmission neuromusculaire et intervient dans la régulation de l’ossification. C’est en outre un puissant reminéralisant qui aide aussi à lutter contre la fatigue musculaire. Le magnésium est également impliqué dans le système nerveux (il agit sur la libération de la sérotonine), le système immunitaire (il assure la synthèse des anticorps et l’élimination des agents indésirables), le système cardio-vasculaire (il régule le rythme cardiaque et limiterait les dépôts de cholestérol dans les artères selon certaines études).

Les carences en magnésium peuvent avoir des conséquences graves

Le magnésium est impliqué dans plus de 300 réactions enzymatiques. En manquer peut donc conduire à un affaiblissement général de l’organisme avec comme corollaire une fatigue intense et accrue, ou encore des pertes de mémoire, des migraines, des crampes musculaires, des tremblements, une hypersensibilité, une hyperactivité (chez les enfants) … De plus, un manque de magnésium est directement ou indirectement impliqué dans nombre de pathologies dont les maladies cardio-vasculaires, certains troubles neurologiques, les problèmes d’ostéoporose, le diabète ou encore l’hypertension. Certaines maladies chroniques pourraient aussi être en partie liées à un déficit en magnésium dans la mesure ou un manque en magnésium augmente les situations inflammatoires.

Le magnésium est de moins en moins présent dans l’alimentation

Manger équilibré ne suffit pas toujours pour couvrir les besoins en magnésium. Pourquoi ? Parce que notre alimentation moderne s’est terriblement appauvrie en magnésium : moins de céréales complètes -plus riches en magnésium que les céréales raffinées –, moins de légumes et plus de produits carnés, plus de produits industriels… Pire, les fruits et les légumes verraient leur teneur en vitamines et minéraux fondre comme neige au soleil sous l’effet des modes de culture, de stockage, de transport, etc. Selon une étude anglaise parue en 2006, les légumes auraient ainsi perdu près de 24% de leur teneur en magnésium entre les années 40 et 90. Les modes de cuisson sont aussi responsables d’une perte non négligeable de magnésium (cuissons trop longues, cuissons à l’eau…) alors que certains comportements alimentaires augmentent les pertes en calcium via l’urine (consommation excessive d’alcool, alimentation riche en sucres et en graisses…). Enfin, nos modes de vie assombrissent un peu plus le tableau. Pourquoi ? Parce que le stress est un gros consommateur de magnésium. Tout comme le sport pratiqué intensément.

La supplémentation permet de facilement couvrir ses besoins en magnésium

Si une alimentation variée et équilibrée ne suffit pas toujours pour couvrir les besoins en magnésium… il existe une option très simple et efficace, c’est la supplémentation. D’ailleurs, une cure de magnésium une à deux fois par an est généralement recommandée par les médecins. Mais attention, il existe différentes formes de magnésium en supplémentation et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Un point important à vérifier est la biodisponibilité du produit. Le glycérophosphate de magnésium par exemple est intéressant pour sa biodisponibilité élevée mais aussi parce qu’il n’est pas laxatif (contrairement à d’autres formes de magnésium). Le malate de magnésium est aussi particulièrement bien assimilé par l’organisme et aurait en outre la faculté de « détoxifier » l’organisme. D’autres formes de magnésium ont une biodisponibilité élevée : le citrate de magnésium, l’aspartate de magnésium, le gluconate de magnésium, le lactate de magnésium… Mieux, de nouvelles molécules, comme le thréonate de magnésium (ou L-thréonate) auraient en plus des effets puissants sur les capacités cognitives en boostant la mémoire et l’apprentissage selon une étude chinoise menée par des chercheurs de l’université de Tsinghua.

Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Courbature à la jambe
Que prendre contre les courbatures ?

Vous avez un peu trop poussé lors de votre séance de sport et vous souffrez de courbatures ? Rassurez-vous, les courbatures sont sans gravité, et on peut en venir à bout facilement. Suivez simplement ces quelques conseils !

Crampe à la jambe
Quels aliments pour éviter ou soulager les crampes ?

Sans gravité, les crampes musculaires n’en restent pas moins douloureuses. Découvrez les meilleurs aliments pour les prévenir ou les atténuer (ainsi que les aliments à écarter).

Comment votre alimentation peut contribuer à la santé de vos articulations par Hélène Tinguely
Douleurs articulaires : comment s'alimenter pour les soulager ? [VIDÉO]

Hélène Tinguely, nutritionniste consultante pour SuperSmart, vous indique le type d'alimentation qu'elle préconise en cas de douleurs articulaires.

Femme âgée qui souffre d’ostéoporose
Ostéoporose : quels traitements naturels pour renforcer vos os ?

Affection très largement répandue dans les populations occidentales, et en particulier chez les femmes, l’ostéoporose favorise les risques de fractures. Heureusement, il existe des remèdes pour renforcer les os.

Femme souffrant de fibromyalgie
Fibromyalgie : quels compléments alimentaires prendre ?

« Mal partout, tout le temps » : tel est le quotidien éprouvant des personnes atteintes de fibromyalgie. Quels compléments alimentaires privilégier pour faire face à cette pathologie encore mal comprise ?

Le nutriment soufre
Top 10 des aliments les plus riches en soufre

Doté d'une réputation « sulfureuse », le soufre est pourtant un nutriment indispensable pour l’organisme, qui siège notamment dans les articulations. Découvrez les 10 meilleurs aliments pour en faire le plein.

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2024 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2024 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Nous utilisons les cookies afin d'améliorer votre confort de navigation. En poursuivant la navigation vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus sur les cookies J'ai comprisx
Warning
ok