0
fr
US
WSMCA
37593217
Votre panier est vide.
Menu
-35%

En stock

Garcinia Cambogia

Supplément Garcinia Cambogia

Aucun avisLire les avis

Une écorce de fruit qui freine le stockage des graisses.

  • Contribue à inhiber une enzyme indispensable à la synthèse des acides gras.
  • Aide à réduire le sentiment de satiété et à optimiser le contrôle du poids.
  • Extrait de Garcinia cambogia normalisé à 60% d’acide hydroxycitrique (le maximum que l’on puisse trouver sur le marché).

Achat immédiat

120 Comprimés

$24.00

$15.60

-35%

Auto-Livraison

120 Comprimés

$15.60

$15.60

Je voudrais

chaque

Garcinia Cambogia

Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose
Sans édulcorant

Qu’est-ce que Garcinia cambogia ?

Le Garcinia cambogia est un arbre originaire de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est dont le fruit jaune ressemble à une petite citrouille (moins de 5 cm de diamètre). C’est avec l’écorce de ce fruit qu’on prépare le supplément de garcinia : il est l’une des rares sources appréciables d’acide hydroxycitrique (AHC), la molécule à l’origine des allégations « perte de poids » (1).

C’est une épice très appréciée des Asiatiques, pour agrémenter les poissons notamment. La peau de son fruit est traditionnellement utilisée pour soulager les rhumatismes et les problèmes digestifs. Les fruits eux-mêmes sont comestibles, mais on ne les mange que très rarement, en raison de leur forte acidité (2).

Comment est fabriqué le supplément Garcinia cambogia ?

L’écorce du fruit contient entre 15 et 30% d’AHC, tandis que cet extrait de Garcinia cambogia a été normalisé à 60%, soit le maximum que l'on puisse trouver sur le marché. Autrement dit, toutes les substances contenues initialement dans l’écorce ont été conservées (dans un but synergique). Seule la composition en acide hydroxycitrique a été améliorée pour maximiser ses effets.

Pour concevoir les tablettes à avaler, il n’a été utilisé que de la gomme d’acacia, un exsudat naturel de sève récolté sur le tronc et les branches d’arbustes forestiers de certaines espèces d’acacia. Cette sève contient par ailleurs de 90 à 97% de fibres solubles.

Attention : De nombreux fabricants proposent des bonbons à mâcher, des pastilles à sucer ou des barres de collation contenant du garcinia : le dosage en AHC y est généralement très inférieur à celui administré lors des études.

Quels sont les mécanismes d’action de Garcinia cambogia ?

L’acide hydroxycitrique est le composé actif principal en matière de contrôle du poids. Ses différents modes d’action ne sont néanmoins pas tous élucidés.

Inhibition de l’ATP-citrate lyase. L’AHC serait capable d’inhiber l’ATP-citrate lyase, une enzyme indispensable à la synthèse des acides gras par l’organisme (3). Ce mécanisme serait particulièrement utilisé pour transformer en graisses les sucres et féculents excédentaires issus de l’alimentation. En diminuant l’activité de cette enzyme, on espère ainsi favoriser une réduction de la lipogenèse (stockage des graisses) et, par conséquent, une perte de poids.

Augmentation de l’oxydation lipidique. Il se trouve que l’ATP-citrate lyase permet de générer de l’acétyl-CoA, une molécule qui inhibe de façon indirecte l’oxydation des graisses (4). En diminuant l’activité de l’ATP-citrate lyase, on favorise la réduction du nombre d’acétyl-CoA, donc une augmentation de l’oxydation des graisses, ce que l’on appelle plus familièrement le « brûlage des graisses. » Cet effet pourrait être maximisé en association avec une activité physique de type aérobie.

Diminution de l’appétit. Des études in vitro laissent penser que l’AHC augmente la disponibilité de la sérotonine, ce qui pourrait contribuer à diminuer l’appétit et constituer un autre mécanisme expliquant la perte de poids chez les humains5. Par ailleurs, l’inhibition de l’ATP-citrate lyase entraînerait un ralentissement de la glycolyse (le processus assurant la transformation du glucose en énergie) et une redirection des sous-unités de carbone vers la production de glycogène. Ce processus semble activer les glucorécepteurs hépatiques qui pourraient être à l’origine d’une augmentation de la satiété, via une influence sur le nerf vague.

Que dit la recherche à propos de Garcinia cambogia ?

La communauté scientifique s’intéresse au Garcinia cambogia depuis très longtemps. Presque la totalité des études animales entreprises depuis quarante ans démontrent l’activité de l’acide hydroxycitrique sur la synthèse de novo des graisses, mais les essais cliniques entrepris sur l’homme et le manque de certitudes sur les mécanismes d’action du Garcinia cambogia incitent une partie de la communauté scientifique à la prudence. Certaines autorités font remarquer par ailleurs qu’on ignore si la perte de poids induite par la supplémentation en Garcinia cambogia se maintient à long terme.

Sur douze essais cliniques (double aveugle et contre placebo), huit ayant porté sur plus de 400 sujets indiquent une tendance favorable à la perte de poids ou à la réduction de la masse adipeuse (6-13). En revanche, quatre essais menés auprès de 200 sujets ont donné des résultats non concluants. L’une de ces quatre études a été critiquée car les participants ont dû adopter un régime riche en fibres, ce qui a peut-être pu réduire l’absorption gastro-intestinale de l’AHC, donc annuler son action.

Une récente méta-analyse de neuf études montre en revanche une différence significative en faveur de la perte de poids par rapport à un placebo (-0,88 kg).

Action sur l’appétit. De nombreuses études animales ont mis en évidence une réduction des apports alimentaires en cas d’administration d’AHC17. Une étude menée en 2014 sur des volontaires en bonne santé a mis en évidence une augmentation de la satiété et une diminution des sensations de faim en lien avec un supplément contenant du Garcinia cambogia (18-19).

Activité anti-obésité. Plusieurs études ont validé le postulat selon lequel l’AHC, en inhibant l’ATP-citrate lyase, bloque la conversion du citrate en acetyl-CoA, la première étape dans la synthèse des acides gras (20). Une supplémentation de 500 mg pendant trois jours a ainsi réduit la lipogenèse chez des volontaires soumis à une diète riche en glucides (21).

Bien que Garcinia cambogia et les suppléments qui en contiennent soient surtout populaires pour la gestion du poids, de nombreuses études ont rapporté également de potentiels effets anti-inflammatoires, antidiabétiques (15), antioxydants (16) et antimicrobiens.

Y a-t-il des précautions à prendre en utilisant Garcinia cambogia ? Des risques ?

Les études in vitro et observations durant les essais cliniques indiquent que Garcinia cambogia ne présente pas de risque pour l’homme (22-24) aux doses recommandées.

Le complément de Garcinia cambogia ne doit pas être pris simultanément avec des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), des médicaments psychotropes prescrits fréquemment pour soigner la dépression, l’anxiété et les troubles obsessionnels compulsifs. De plus, il est recommandé de ne pas consommer la plante durant la grossesse et l’allaitement. En cas de troubles cardio-vasculaires, d’hypertension, d’arythmie cardiaque et d’anémie, il est recommandé de vous rapprocher de votre thérapeute.

Attention : Prenez garde à ne pas confondre l’extrait de l’écorce des graines de Garcinia cambogia avec la résine de Garcinia hanburyi, un puissant laxatif présentant des effets indésirables potentiellement graves.

Les dernières avancées de la recherche

214 personnes obèses ou en situation de surpoids ont été suivies pendant six mois (25). La moitié d’entre elles ont pris du Garcinia cambogia (500 mg deux fois par jour), tandis que l’autre moitié a pris du glucomannane (500 mg deux fois par jour). Les chercheurs ont analysé l’évolution du poids, de la masse grasse, des graisses viscérales et des profils lipidiques dans les deux groupes. Certains des sujets présentaient des gènes de prédisposition à l’obésité. À l’issue des six mois de traitement, les chercheurs ont constaté une perte de poids notable associée à une forte réduction des graisses viscérales ainsi qu’à une amélioration des profils lipidiques dans les deux groupes, bien que les effets aient été réduits chez les personnes prédisposées à l’excès de poids.

Aucun effet secondaire n’a été rapporté par les volontaires et l’équipe médicale. Aucun des auteurs ne déclare de conflit d’intérêts en lien avec la publication de cette étude.

Les questions fréquentes des internautes

Pourquoi le prix de Garcinia cambogia est-il plus élevé que celui d’autres suppléments ?

Le supplément Garcinia cambogia a été standardisé pour contenir 60% d’acide hydroxycitrique, contre seulement 15 à 30% pour le produit de base. Rares sont les fabricants à proposer un produit de si grande qualité. De plus, le seul excipient utilisé est totalement naturel : il s’agit de la gomme d’acacia, un exsudat de sève d’acacia reconnu comme étant une source naturelle de fibres solubles.

Pourquoi Garcinia cambogia n’est-il pas produit en Europe ou en Amérique du Nord ?

Les 180 espèces qui composent le genre garcinia ont besoin de conditions tropicales pour s’épanouir. Ce sont des plantes indigènes ou autochtones d’Asie tropicale et d’Afrique, même si, de nos jours, on peut aussi les trouver en Polynésie.

Avec quoi peut-on associer Garcinia cambogia ?

Pour perdre du poids, il est recommandé une réduction des apports caloriques ainsi qu’une augmentation de l’activité physique (en particulier de l’exercice aérobie).

D’autres suppléments existent pour réduire les apports caloriques, comme CSAT® (les fibres solubles augmentent la viscosité du bol alimentaire et provoquent plus rapidement une sensation de satiété), Fat & Carb Blocker (les polyphénols spécifiques inhibent une partie des enzymes digestives) ou pour contribuer au déstockage des graisses comme Appetite Control Formula (le thé vert contribue à accroître les dépenses énergétiques).

Faut-il s’attendre à certains effets secondaires avec Garcinia cambogia ?

Aux doses journalières recommandées, les effets indésirables observés au cours des études ont été rares, bénins et passagers.

Quel dosage faut-il privilégier ?

Les dosages utilisés dans les essais cliniques humains varient de 1,6 à 4,6 g par jour (pris en plusieurs doses réparties dans la journée). Les formulations incluent des capsules ou des tablettes prises oralement.

Dans la plupart des études, Garcinia cambogia a été donné de 30 à 60 minutes avant les repas parce qu’il a été démontré qu’il avait de meilleurs effets dans ces conditions (26). Pour un extrait normalisé fournissant 60% d’acide hydroxycitrique (AHC) comme celui-ci, il est donc conseillé de prendre quatre tablettes (soit 2200 mg) par jour, idéalement avant les repas.

Notes : Les changements de mode de vie et d’habitudes alimentaires sont les meilleurs moyens de perdre du poids, mais ils sont souvent difficiles à mettre en œuvre et à maintenir dans le temps. Voilà pourquoi les thérapies alternatives, et notamment les suppléments nutritionnels, peuvent être d’une aide précieuse.

Ces déclarations n'ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une quelconque maladie.

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel au
+1 (786) 522-3907
De 9h00 à 18h00 (EST)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25