0
fr
US
WSMCA
36091227
Votre panier est vide.
Menu
assiette remplie au quart de sa surface avec différents aliments

Qu’est-ce que la restriction calorique ?

La restriction calorique consiste à réduire l’apport alimentaire, en compensant d’éventuelles carences par une complémentation. Au-delà de son effet amincissant, elle est surtout étudiée aujourd’hui pour sa capacité à améliorer notre espérance de vie.

La restriction calorique : principes et origines

Partons ainsi pour un rapide tour d’horizon de la restriction calorique : les pistes encourageantes de la recherche, sa mise en pratique et les molécules qui reproduisent ses effets.

Rappelons tout d'abord que cette pratique consiste à diminuer ses apports quotidiens en nourriture. Il s’agit de réduire d’au moins 15 % sa prise alimentaire quotidienne. La restriction doit s’accompagner d’une supplémentation, pour éviter tout risque de carence.

Les conséquences de la restriction calorique ont été constatées dès le seizième siècle. C’est l'aristocrate Luigi Cornaro qui en a parlé en premier dans son ouvrage “De la sobriété”. Cet homme, alerté par une santé défaillante liée à son hygiène de vie décadente, avait adopté une alimentation presque ascétique. Cette restriction calorique aurait considérablement prolongé sa durée de vie, selon lui, et il vécut en effet jusqu'à 98 ans. (1) La science a mis du temps à s’intéresser aux processus mis en jeu, mais a fini par donner raison à l’aristocrate.

Les liens entre cette réduction de l'apport alimentaire et la longévité

La recherche sur les animaux, notamment des rongeurs et des primates, a montré que la restriction calorique activait les gènes codant des enzymes spécifiques : les sirtuines.

Celles-ci ont des effets multiples sur l’organisme :

  • elles limitent la dépense d’énergie et la génération de molécules associées qui, quand elles s’accumulent, deviennent toxiques ;
  • elles diminuent la production de radicaux libres et le stress oxydatif, facteur important de vieillissement prématuré ;
  • elles favorisent l’activité des télomérases, des enzymes qui permettent de conserver l’ADN intact plus longtemps.

Les sirtuines agissent par conséquent à plusieurs niveaux pour ralentir le vieillissement prématuré, en ralentissant le métabolisme et en protégeant les fonctions essentielles de la vie. (2)

Par ailleurs, la restriction calorique rendrait aussi l’organisme plus sensible à l'hormone pancréatique, limitant le diabète, et favoriserait la fonte des graisses stockées. Elle jouerait donc un rôle protecteur pour le système cardiovasculaire mais aussi pour le système nerveux. Enfin, des chercheurs ont montré que la restriction calorique et les mécanismes qu’elle met en jeu sont des pistes très prometteuses dans la lutte contre le développement des cancers. (3)

Comment pratiquer le jeûne intermittent

Du côté des humains, on peut observer l’exemple des habitants d’Okinawa, au Japon. Ceux-ci sont adeptes d'un régime restrictif, et leur exceptionnelle espérance de vie est particulièrement encourageante. La restriction calorique peut aussi prendre la forme du fameux jeûne intermittent. Ce procédé est une manière plus douce de réduire la prise alimentaire, et a aussi fait ses preuves du côté de la perte de poids.

Pour appliquer le jeûne intermittent, il ne faut rien manger pendant seize heures. On profite souvent de l’espace entre le dîner (tôt) et le déjeuner, en sautant le petit déjeuner. Il est aussi possible de se passer du dîner ou du déjeuner, en fonction du rythme propre à chacun. On peut aussi appliquer d’autres formes de jeûne, comme le régime 5:2. Il s’agit alors de réduire sa prise alimentaire de 25 % pendant 2 jours chaque semaine, et de manger normalement les 5 jours restants.

Les études commencent à montrer que les jeûnes intermittents auraient des effets analogues à ceux de la restriction calorique, notamment au niveau des sirtuines. (4) Ces méthodes sûres (lorsqu’elles sont correctement appliquées) peuvent permettre de faire un pas vers la restriction calorique.

Astuce anti-âge : lutter contre le vieillissement en mimant la restriction calorique

La restriction calorique peut avoir l’air particulièrement contraignante, au quotidien et sur le long terme. Pas de panique : l’avancée de la recherche a permis d’identifier certaines molécules qui miment ses effets ! (5) Parmi celles-ci, on retrouve :

  • la rapamycine, qui est isolée à partir d’un champignon et dont l’on peut reproduire les bienfaits, grâce aux composés “rapalogues” synthétisés en laboratoire (vous les retrouverez dans Natural Rapalogs) ;
  • le resvératrol, un polyphénol réputé pour ses propriétés anti-âge (également présent dans le complément précédent) ;
  • le ptérostilbène, dont les effets sont similaires au resvératrol mais qui a l’avantage d’être encore mieux absorbé par l’organisme (optez idéalement pour Pteristilbene).

La restriction calorique et les molécules qui cherchent à reproduire ses effets : des pistes prometteuses pour une longévité au top !

Références scientifiques

  1. Walker, William B. Luigi Cornaro, a Renaissance Writer on Personal Hygiene. Bulletin of the History of Medicine; Baltimore, Md. Vol. 28, (Jan 1, 1954): 525.
  2. Alexandre Balaphas, Romain Betend, Marie-Charlotte Brueggen, Aude Chenu, Pierre Cosson, Priscilla Soulié. Manger moins pour vivre plus : la restriction calorique livre ses premiers secrets. Rev Med Suisse 2008; volume 4. 999-1000
  3. Kritchevsky D. Caloric restriction and cancer. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2001 Feb;47(1):13-9. Review.
  4. Bronwen Martin, Mark P. Mattson, Stuart Maudsley, Caloric restriction and intermittent fasting: Two potential diets for successful brain aging, Ageing Research Reviews, Volume 5, Issue 3, 2006, Pages 332-353.
  5. Julia Marchal. Impact d’une restriction calorique modérée ou d’un mimétique potentiel, le resvératrol, sur les marqueurs du vieillissement et sur la longévité chez un primate non-humain. Médecine humaine et pathologie. Université René Descartes - Paris V, 2012. Français.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 Années d'expérience
Satisfait ou remboursé
Envoi rapide
Livraison gratuite* dès $25