0
fr
US
× Supersmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Anti-âge Listes

Vitamine E : 10 bonnes raisons de faire le plein !

La vitamine E, bien moins importante que ces consœurs la C ou A ? Erreur ! On a tout intérêt à soigner nos apports en vitamine E. Pourquoi ? 10 bonnes raisons.
Supplémentation Vitamine E
Rédaction Supersmart.
2016-11-08Commentaires (0)

La vitamine E booste le système immunitaire

La vitamine E, qui est stockée dans le tissu adipeux, lutte contre le stress oxydatif et protège les cellules des agressions des radicaux libres. Elle joue notamment un rôle important en préservant les membranes cellulaires de la destruction (on parle de peroxydation lipidique). Elle permet ainsi au système immunitaire d’être plus performant et de mieux répondre en cas « d’attaque ». La vitamine E agit également en protection des maladies infectieuses.

La vitamine E fait une belle peau

Ce n’est pas un hasard si la vitamine E est présente dans de nombreuses crèmes cosmétiques (sous le nom de « tocophérols »). En usage externe (crème du commerce ou masque maison à base d’avocat par exemple) ou en usage interne, la vitamine E est un atout beauté incontestable car elle participe à l’élasticité et la souplesse de l’épiderme. La vitamine E protège contre les agressions extérieures grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

On trouve facilement la vitamine E dans l’alimentation

Inutile de s’astreindre à un régime alimentaire compliqué pour couvrir ses besoins en vitamine E. D’ailleurs les carences sont assez rares. On trouve de la vitamine E en bonne quantité dans les fruits à coque (noisettes, amandes, noix...), dans les huiles (germe de blé, olive, tournesol…), l’avocat, les poissons gras et même certains fruits et légumes. Comme les besoins en vitamine E pour un adulte se situent autour de 12 mg/jour et qu’1 cuillère à soupe d’huile d’olive apporte 6 mg, il suffit d’adopter une alimentation variée et équilibrée (sans négliger les aliments riches en vitamine E bien sûr) pour couvrir ses besoins.

La vitamine E est antioxydante

La vitamine E, qui en fait regroupe 4 formes de tocophérols (alpha-tocophérol, bêta-tocophérol, gamma-tocophérol et delta-tocophérol) et 4 formes de tocotrienols, agit comme un puissant antioxydant en réduisant les effets délétères des radicaux libres. Si vous optez pour une supplémentation en vitamine E, attention à bien sélectionner un produit contenant de la vitamine E naturelle, dont la biodisponibilité est deux fois supérieure à la vitamine E synthétique. Enfin, l’effet antioxydant de la vitamine E est très intéressant quand il est couplé à celui de la vitamine C.

La vitamine E protège le système cardio vasculaire

L’action de la vitamine E est particulièrement intéressante au niveau du système cardio-vasculaire. Elle lutte en effet contre l’oxydation des LDL, des lipoprotéines à faible densité (low density lipoprotein), oxydation qui a pour conséquence l’encrassement des artères. La vitamine E protège de cette façon le système cardiovasculaire de l’apparition d’athérosclérose. Elle est en outre utile à ce niveau pour ses propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices.

La vitamine E est un antiride naturel

La vitamine E, en plus de protéger les cellules de l’épiderme contre les agressions extérieures et de participer à l’élasticité de la peau agit comme un antirides naturel. Comment ? En stimulant le renouvellement cellulaire (un peu comme un exfoliant) et en nourrissant la peau en profondeur. Or, plus la peau est sèche, plus elle est soumise à l’effet des agressions extérieures (moins de protection), plus elle est sensible au vieillissement et plus les rides sont marquées.

La vitamine E soulage les douleurs articulaires

La vitamine E (couplée obligatoirement avec la vitamine C) protège les articulations de la dégénérescence cellulaire notamment en activant la production de collagène et de glycosaminoglycanes qui composent le cartilage. La vitamine E peut être utilisée en prévention pour conserver des articulations en bonne santé mais a aussi montré ses capacités à limiter les douleurs en cas d’arthrose déclarée.

La vitamine E limite l’acné

Une étude publiée dans la revue Acta Derm Venereologica a en effet montré que les personnes sujettes à l’acné avaient globalement des taux sanguins de sélénium moins élevés que ceux qui n’en souffraient pas. Or une supplémentation en sélénium et vitamine E a montré dans cette même étude une amélioration des symptômes de l’acné. Une huile riche en vitamine E appliquée sur la peau améliorerait en outre l’aspect des cicatrices d’acné.

La vitamine E prévient certains cancers et la maladie d’Alzheimer

Plusieurs études ont mis en avant la capacité de la vitamine E à prévenir la maladie d’Alzheimer et certains cancers notamment le cancer de la prostate ou du côlon. Comment ? Grâce notamment à sa puissance anti-oxydante et à son rôle de protection qui limite la dégénérescence des cellules. L’étude SU-VI-MAX, une référence en France, a ainsi montré une baisse de 30% de l’incidence des cancers chez les hommes qui prenaient des suppléments en antioxydants (dont la vitamine E). En revanche, l’effet est inversé en cas de surconsommation de vitamine E. Les experts s’accordent à dire que 400 UI par jour est la dose maximale pour bénéficier de ses effets positifs.

La vitamine E est utile pour les cheveux

La vitamine E lutte contre le dessèchement du cuir chevelu, active la circulation sanguine et régénère le cheveu et le follicule. Elle participe ainsi à la bonne santé du cheveu et le rend brillant et souple, moins cassant.

Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Télomérase dans les chromosomes
Anti-âge : quels aliments pour activer la télomérase ?

La télomérase, alias « l'enzyme de l'immortalité », est connue pour repousser le vieillissement. Comment agit-elle et que doit-on manger pour stimuler sa production ?

Mitochondrie dans une cellule
Mitochondries : quel complément alimentaire pour les soutenir ?

Les mitochondries (les réserves énergétiques des cellules) s'abîment avec l'âge. Découvrez quelques astuces et remèdes naturels pour prendre soin des vôtres, et ainsi freiner votre vieillissement.

Molécule de N-acétylcystéine
N-acétylcystéine : quels bienfaits ? Quel lien avec le glutathion ?

Les compléments de N-acétylcystéine (NAC) connaissent un succès ininterrompu ces derniers temps. Qu’est-ce qui explique un tel engouement ? Et quelle est la relation de parenté entre NAC et glutathion ?

Couple qui prend un complément anti-âge
Quel est le meilleur complément alimentaire anti-âge ?

Si le vieillissement est inévitable, il existe des remèdes naturels pour le repousser et le ralentir. Mais quel complément alimentaire anti-âge est le plus efficace ?

Jeûne intermittent 16/8
Jeûne intermittent 16/8 : définition, bienfaits, menus

Très en vogue, le jeûne intermittent aide à mincir, à éliminer les toxines et à repousser le vieillissement. À quoi correspond la méthode 16/8 ? Que manger entre deux jeûnes ?

Viande au barbecue
Barbecue : comment cuire la viande de façon saine ?

Saucisses, merguez, brochettes... Aux beaux jours, nous sommes nombreux à craquer pour les grillades ! Mais côté santé, elles ne font pas toujours l’unanimité. Suivez ces conseils pour une cuisson saine de la viande au barbecue.

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2022 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok