0
fr
US
WSMCA
34793305
Livraison gratuite dès $25
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Cœur & Circulation Guides et tutoriels

Comment utiliser l’ail pour baisser la tension ?

L’ail est un remède efficace pour lutter contre l’hypertension artérielle, responsable de maladies cardiaques. Découvrez dans cet article comment utiliser l’ail pour baisser la tension naturellement.
Ail hypotenseur
Comment cuisiner l’ail pour profiter au mieux de ses effets hypotenseurs ?
Rédaction Supersmart.
2023-05-08Commentaires (0)

L’ail : un remède naturel pour de nombreux maux

Utilisé depuis des millénaires dans de nombreuses civilisations du pourtour méditerranéen, à la fois en cuisine et comme remède naturel en médecine traditionnelle, l’ail est un condiment plein de vertus (1).

Outre sa richesse en manganèse, en vitamine B6, en phosphore, en fer, en cuivre, en sélénium et en vitamine C, il contient surtout plusieurs principes actifs qui en font un remède naturel pour de nombreux maux (2).

C’est en particulier sa richesse en composés organo-sulfurés qui porte les bienfaits de cette plante. En particulier la S-allyl-cystéine, le composé le plus étudié par les chercheurs. L’ail contient également de l’alliine, qui se transforme en allicine au contact d’une enzyme lorsque la gousse est broyée, écrasée ou coupée. C’est cette molécule qui donne son odeur particulière au condiment.

C’est aussi cette molécule qui subit de nouvelles transformations pour produire d’autres composés organo-sulfurés tels que le sulfure de diallyle, le disulfure de diallyle et l’ajoène. C’est l’ensemble de ces composés (y compris la S-allyl-cystéine) qui permettraient à l’ail de (3-6) :

Ce condiment traditionnel contient également des saponines qui participent également à ses bienfaits hypocholestérolémiants ainsi qu’à ses effets protecteurs sur le système cardiovasculaire. Il semblerait également que la plante contient des protéines spécifiques aux effets cardioprotecteurs.

L’ail pour l’hypertension

On connaît encore mal les mécanismes qui permettent à l’ail d’avoir des effets hypotenseurs. Il aurait probablement un effet vasodilatateur qui aiderait à détendre et à élargir les vaisseaux sanguins, et un effet antioxydant qui aiderait à protéger ces vaisseaux des dommages du stress oxydatif.

Plusieurs études ont comparé les effets de ce condiment à ceux d’un placebo sur des patients souffrant d’hypertension artérielle (7-9).

Les résultats sont sans appel : « la supplémentation avec des extraits d’ail pourrait représenter une alternative aux médicaments ou un traitement complémentaire efficace contre l’hypertension », concluent les auteurs d’une étude australienne.

Ail cru ou ail cuit pour baisser la tension ?

Si manger l’ail cru semble plus efficace pour baisser la tension artérielle, il est également possible de le consommer cuit pour profiter de ses bienfaits.

En effet, si l’alliine est détruite par la cuisson, ses dérivés, le sulfure de diallyle, le disulfure de diallyle et l’ajoène, résistent eux à la cuisson ou à la déshydratation.

Pour profiter des bienfaits de l’ail blanc et baisser la tension naturellement, il est donc possible de le consommer cru, cuit, déshydraté, mariné à l’huile d’olive, en infusions, ou même des extraits d’ail, etc.

L’ail noir : les bienfaits de l’ail, maximisés !

Obtenu par un processus de fermentation spécifique, l’ail noir a une composition encore plus riche que sa version « native ». L’ail noir est ainsi considérablement plus riche en S-allyl-cystéine, ce qui maximise ses bienfaits (10).

La consommation d’ail vieilli est donc encore plus intéressante pour faire baisser la tension naturellement que la consommation d’ail cru ou cuit.

Cure ail noir : combien de temps ?

La seule contre-indication concernant l’utilisation d’ail noir est d’éviter d’en consommer avant ou après une opération chirurgicale, en raison de ses potentiels effets anticoagulants.

Mis à part cette simple recommandation, il possible de suivre une cure d’ail noir (comme Organic ABG10+®, un complément alimentaire bio standardisé à 0,1% de S-allyl-cystéine) toute l’année, en complément d’une alimentation adaptée pour faire baisser la tension et d’une activité physique régulière.

Des tisanes pour faire baisser la tension naturellement ?

Il existe également bien d’autres remèdes naturels pour faire baisser la tension naturellement. Des tisanes pour faire baisser la tension ou encore des jus pour faire baisser la tension constituent ainsi d’excellentes solutions.

Cependant, qu’il s’agisse de l’ail ou du céleri, également reconnu pour ses effets hypotenseurs, le goût fort de ces plantes peut rebuter certaines personnes. C’est pourquoi de nombreuses personnes se tournent plus volontiers vers une supplémentation en gélules, aux quantités de principes actifs généralement normalisés, pour profiter de leurs bienfaits.

Le régime DASH pour faire baisser la tension

En plus d’une prise de complément alimentaire, il est tout à fait possible d’adopter un régime alimentaire DASH (Dietary Approaches to Stopping Hypertension) pour une meilleure régulation de sa tension (11).

Développé à la fin des années 1990 suite à deux études de grande ampleur, le régime DASH consiste à :

Il est à noter également que des études ont démontré que les aliments riches en potassium permettent également de faire baisser la tension naturellement : cacao, banane, patate douce, artichaut, avocat, etc. constituent d’excellentes sources de potassium. De bonnes habitudes alimentaires à prendre !

LE CONSEIL SUPERSMART

ABG10+® ABG10+®

Le premier et unique extrait d’ail noir soutenu par les études scientifiques

$19.00
0 Aucun avis

Références scientifiques

  1. TESFAYE, Azene et MENGESHA, Worku. Traditional uses, phytochemistry and pharmacological properties of garlic (Allium Sativum) and its biological active compounds.  J. Sci. Res. Eng. Technol, 2015, vol. 1, p. 142-148.
  2. LAWSON, Larry D. et GARDNER, Christopher D. Composition, stability, and bioavailability of garlic products used in a clinical trial. Journal of agricultural and food chemistry, 2005, vol. 53, no 16, p. 6254-6261.
  3. CERELLA, Claudia, DICATO, Mario, JACOB, Claus, et al.Chemical properties and mechanisms determining the anti-cancer action of garlic-derived organic sulfur compounds. Anti-Cancer Agents in Medicinal Chemistry (Formerly Current Medicinal Chemistry-Anti-Cancer Agents), 2011, vol. 11, no 3, p. 267-271.
  4. ARIGA, Toyohiko et SEKI, Taiichiro. Antithrombotic and anticancer effects of garlic‐derived sulfur compounds: A review. Biofactors, 2006, vol. 26, no 2, p. 93-103.
  5. LEE, Da Yeon, LI, Hua, LIM, Hyo Jin, et al.Anti-inflammatory activity of sulfur-containing compounds from garlic. Journal of medicinal food, 2012, vol. 15, no 11, p. 992-999.
  6. KIM, Sun Min, KUBOTA, Kikue, et KOBAYASHI, Akio. Antioxidative activity of sulfur-containing flavor compounds in garlic. Bioscience, biotechnology, and biochemistry, 1997, vol. 61, no 9, p. 1482-1485.
  7. RIED, Karin, FRANK, Oliver R., et STOCKS, Nigel P. Aged garlic extract lowers blood pressure in patients with treated but uncontrolled hypertension: a randomised controlled trial. Maturitas, 2010, vol. 67, no 2, p. 144-150.
  8. RIED, K., FRANK, O. R., et STOCKS, N. P. Aged garlic extract reduces blood pressure in hypertensives: a dose–response trial. European Journal of Clinical Nutrition, 2013, vol. 67, no 1, p. 64-70.
  9. RIED, Karin. Garlic lowers blood pressure in hypertensive individuals, regulates serum cholesterol, and stimulates immunity: an updated meta-analysis and review. The Journal of nutrition, 2016, vol. 146, no 2, p. 389S-396S.
  10. CHOI, Duk-Ju, LEE, Soo-Jung, KANG, Min-Jung, et al.Physicochemical characteristics of black garlic (Allium sativum L.). Journal of the Korean Society of Food Science and Nutrition, 2008, vol. 37, no 4, p. 465-471.
  11. KWAN, Mandy Wing-Man, WONG, Martin Chi-Sang, WANG, Harry Hao-Xiang, et al.Compliance with the Dietary Approaches to Stop Hypertension (DASH) diet: a systematic review. Plos one, 2013, vol. 8, no 10, p. e78412.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2024 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2024 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok