0
fr
US
Livraison gratuite dès $25
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Soin de la peau, des cheveux et des ongles Guides et tutoriels

Comment lutter naturellement contre la chute des cheveux ?

La chute des cheveux n'est pas forcément une fatalité. Comment s'y prendre pour enrayer l'alopécie et pour booster la repousse des cheveux de façon 100 % naturelle ?
Crâne d'un homme qui perd ses cheveux
Découvrez les nutriments essentiels pour s'opposer à la chute des cheveux.
Rédaction Supersmart.
2020-08-12Commentaires (0)

Éviter la perte des cheveux : les principes de base

Qu’elle soit durable ou passagère, la chute des cheveux est un sujet qui nous concerne toutes et tous à un moment de la vie. Si elle peut être pathologique, elle peut en plus avoir des conséquences sur le bien-être. Perdre ses cheveux, c’est parfois perdre un peu de sa confiance en soi.

Pour éviter ce phénomène, stimuler la pousse des cheveux et retrouver une crinière resplendissante, suivez nos conseils : adoptez une alimentation adaptée et choisissez des suppléments nutritionnels de qualité.

Quelles sont les causes de la chute des cheveux ?

Pour commencer, la chute des cheveux peut avoir des origines bien différentes. Elle peut être génétique, héréditaire ou hormonale.

La calvitie classique ou alopécie androgénique, par exemple, touche particulièrement les hommes prenant de l’âge. La pelade, elle, est une maladie auto-immune qui entraîne la chute de cheveux par poignées et qui peut être très impressionnante.

Par ailleurs, les changements de saison, le stress, une alimentation déséquilibrée, une grossesse… tous ces éléments ont des conséquences sur les « phanères » (cheveux, ongles, etc.) Ces événements agissent essentiellement de deux façons : ils entraînent la mort organique du cheveu, qui tombe, ou bien l’empêchent de pousser.

Quels éléments sont nécessaires à une chevelure en pleine santé ?

S'il existe des shampooings enrichis en antioxydants ou des huiles végétales, on le répète souvent (et à raison) : l’alimentation constitue le premier remède.

En effet, pour bien pousser et être en bonne santé, le cheveu a besoin de nourriture. Et principalement de kératine, cette protéine qui le compose en majorité. Afin d’assurer la bonne production de kératine, l’organisme a besoin de vitamines, d’oligo-éléments ou encore d’acides aminés variés. Pour nombre de ces éléments, la science a montré qu’une carence pouvait entraîner une chute de cheveux excessive (1).

Le rôle essentiel de la vitamine B8 (biotine)

La vitamine B8, ou biotine, a prouvé son rôle stimulant dans la repousse des cheveux. (2) Vous en trouverez abondamment dans un supplément nutritionnel comme Biotin ou Keranat, ce dernier incluant aussi des molécules puissantes comme la miliacine et les céramides.

Point bonus : nourrir vos cheveux de l’intérieur peut aussi avoir des effets bénéfiques sur votre peau, et éventuellement sur vos ongles. Il serait donc dommage de vous en priver.

D'autres vitamines aux propriétés intéressantes

Le rôle des autres vitamines n'a pas été officiellement approuvé. La vitamine A, pour certains, serait nécessaire à la production de sébum et au renouvellement des cheveux. On la trouve dans les carottes, les patates douces, les courges et les abats, ou en quantité optimale dans des compléments dédiés (Carottol™).

Les vitamines C et E, quant à elles, sont connues pour leur action antioxydante. Certaines études incitent ainsi à se tourner vers elles pour réduire le stress oxydant, qui constitue en effet une source importante de perte capillaire. (3) La vitamine C est présente dans tous les agrumes, les fraises, la mangue, et tous les fruits colorés en général, les poivrons, etc (et dans le complément Liposomal Vitamin C). La vitamine E, de son côté, se retrouve dans les fruits secs et les graines, les huiles végétales ou l'avocat (et dans le complément Natural E 400). (3)

Une étude estime également que la vitamine D aiderait à créer de nouveaux follicules pileux. Assimilez-la en mangeant des poissons gras, du jaune d’œuf ou des produits laitiers (ou un complément comme Vitamin D3 5000 UI). (4)

Les oligo-éléments nécessaires aux cheveux : zinc, sélénium...

Certains oligo-éléments sont également nécessaires à la bonne santé des cheveux, et leurs effets officiellement reconnus. Citons notamment le zinc, un nutriment essentiel à la croissance et à la réparation du cheveu. Il est disponible dans les huîtres, le germe de blé, les abats, les fruits de mer et les crustacés. Pour un apport optimal, optez pour un supplément de type Zinc Orotate.

Ne négligez pas non plus vos apports en sélénium (L-Selenomethionine), un autre minéral clairement bénéfique pour la chevelure.

En ce qui concerne le fer, on sait en effet que l’anémie et son manque d’oxygène associé peuvent entraîner une calvitie. On trouve du fer dans la viande rouge et les abats, les lentilles, les fruits de mer, les haricots secs ou dans des compléments plus concentrés (comme Iron Bisglycinate). Avant de prendre un complément de fer, vérifiez toutefois auprès d'un médecin si vous souffrez réellement d'une telle carence. (5)


Vous l’avez compris : c’est en adoptant une alimentation variée et équilibrée que vous optimisez vos chances d’obtenir et de conserver un cuir chevelu vigoureux. La chute des cheveux est un sujet sensible, alors mieux vaut vous en occuper avant que ça ne devienne sérieux. Avant d’envisager des implants, optez pour des solutions naturelles : un bon shampooing, un régime alimentaire adapté, des complément alimentaires de qualité (par exemple l'excellent Daily Beauty, qui réunit notamment un grand nombre de nutriments bons pour les cheveux)... Le résultat pourrait bien vous surprendre.

Références scientifiques

  1. Guo EL, Katta R. Diet and hair loss: effects of nutrient deficiency and supplement use. Dermatol Pract Concept. 2017;7(1):1–10.
  2. Zempleni J, Hassan YI, Wijeratne SS. Biotin and biotinidase deficiency. Expert Rev Endocrinol Metab. 2008;3(6):715–724.
  3. Trüeb RM. Oxidative stress in ageing of hair. Int J Trichology. 2009;1(1):6–14.
  4. Almohanna HM, Ahmed AA, Tsatalis JP, Tosti A. The Role of Vitamins and Minerals in Hair Loss: A Review. Dermatol Ther (Heidelb). 2019;9(1):51–70.
  5. Almohanna HM, Ahmed AA, Tsatalis JP, Tosti A. The Role of Vitamins and Minerals in Hair Loss: A Review. Dermatol Ther (Heidelb). 2019;9(1):51–70.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Nous utilisons les cookies afin d'améliorer votre confort de navigation. En poursuivant la navigation vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus sur les cookies J'ai comprisx
Warning
ok