0
fr
US
× Supersmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Digestion, Confort gastro-intestinal et bucco-dentaire Questions réponses

Quel est le meilleur probiotique en cas de ventre gonflé ?

Bien que souvent bénin, un ventre gonflé n’en demeure pas moins une source majeure d’inconfort. Découvrez les bons réflexes à adopter et les meilleures souches probiotiques à envisager pour le mettre définitivement à plat.
Probiotique contre le ventre gonflé
Comment apaiser efficacement un ventre ballonné ?
Rédaction Supersmart.
2022-12-12Commentaires (0)

Ventre gonflé : quelles causes possibles ?

Le ventre gonflé se traduit par une distension de la zone abdominale, parfois douloureuse, décrite comme une impression de « ventre dur ». Ce désordre est particulièrement fréquent et heureusement sans gravité dans la plupart des cas.

Les gonflements abdominaux résultent le plus souvent d’une accumulation de gaz dans l’intestin grêle : on parle de ballonnements ou de météorisme (1).

Ce trouble digestif provient soit d’une absorption d’air trop importante (aérophagie), soit d’une surproduction intestinale par fermentation bactérienne. Il s’accompagne parfois de maux de ventre, de gargouillis (borborygmes), d’une sensation de pesanteur, de flatulences, voire d’un besoin d’éructer (2).

Ce phénomène prédomine généralement après les repas, mais aussi lors d’un épisode de constipation : en effet, la stagnation des selles dans le tractus intestinal accroît l’activité de fermentation.

Plus rarement, il prend un tour chronique : il peut alors témoigner d’une intolérance alimentaire (lactose, gluten…), d’un intestin irritable ou d’une pathologie digestive plus sévère (3-5).

Quelquefois, la sensation de ventre gonflé ne trouve pas d’origine digestive directe. Chez la femme, sous l’influence hormonale, elle apparaît lors du syndrome prémenstruel (durant les jours précédant les règles) ou à la ménopause (6-7). C’est aussi, parfois, l’un des signes avant-coureurs d’une grossesse, probablement sous l’effet d’une libération massive de progestérone.

J’ai le ventre ballonné : comment y remédier ?

L’alimentation joue un rôle charnière dans l’apparition des ballonnements. En effet, certains aliments fermentescibles entretiennent insidieusement le processus de fermentation et sont donc à limiter : ce sont les fameux FODMAPs (8). Dans cette longue liste, on retrouve entre autres tous les légumes secs (lentilles, pois chiches, flageolets…), les crucifères (chou-fleur, brocoli…), les alliacées (oignon, poireau…) et certains fruits riches en sorbitol (pomme, poire, pruneau…).

Tous ne sont cependant pas à exclure systématiquement. Parfois, le simple fait de réduire les portions suffit à observer un soulagement. Nous vous conseillons donc d’évaluer votre tolérance propre en testant chaque aliment individuellement et à plusieurs reprises, en essayant de déterminer s’il existe un seuil de consommation « acceptable ». Vous pouvez par exemple tenir un journal alimentaire, dans lequel vous consignerez les denrées consommées et leurs retentissements sur la sphère digestive : vous pourrez ainsi identifier plus facilement les coupables.

En revanche, les chewing-gums sont à proscrire, et à double titre : outre leur forte teneur en polyols, ils nous obligent à ingurgiter une quantité d’air impressionnante en les mâchant (9). Les boissons gazeuses, tout comme le fait de boire à la paille, sont également fortement déconseillées (10).

En parallèle, veillez à prendre le temps de manger (20 min minimum), en position assise et en conservant une posture bien droite. Mastiquez longuement chaque bouchée, en gardant la bouche fermée pour limiter l’aérophagie. Évitez également le port de vêtements serrés, qui compriment inutilement la zone abdominale.

À noter enfin que le stress et l’anxiété créent un contexte favorable à l’apparition des ballonnements (11-12). Des techniques de relaxation comme le yoga, la sophrologie ou la méditation peuvent contribuer à les réguler.

Les souches probiotiques les plus réputées contre les gonflements

La composition de notre microbiote intestinal influe directement sur notre bien-être intérieur. À la suite de certains évènements (consommation de nourriture industrielle, modification des habitudes alimentaires, prise d’antibiotiques…), notre flore intestinale peut entrer en déséquilibre (dysbiose), avec un ascendant des « mauvaises » bactéries sur les bonnes (13). Cet état peut déboucher sur des désordres digestifs très variés, comme la rétention de gaz intestinaux (15).

En repeuplant temporairement la flore intestinale avec des bactéries « amies », les probiotiques font pencher le ratio du bon côté (15). Encore faut-il choisir les souches adaptées à sa problématique.

Pour les gonflements inconfortables, les lactobacilles et les bifidobactéries comptent parmi les plus appréciées et les plus étudiées (16). On mentionnera en particulier :

Parmi les bactéries non lactiques, l’intérêt de la levure Saccharomyces cerevisae est également à souligner (24). Elle constitue un adjuvant utile pour renforcer la colonisation du tractus intestinal bas.

Il est donc particulièrement judicieux d’associer ces différentes souches pour bénéficier d’une action synergique à travers un complément microbiotique complet (à l’image du puissant Colon Friendly, qui réunit en une seule gélule gastro-résistante les 4 souches Lactobacillus acidophilus, Bifidobacterium longum longum, Bifidobacterium longum infantis et Saccharomyces cerevisae).

Si vous souhaitez profiter d’un spectre de micro-organismes bénéfiques encore plus large, vous pouvez aussi opter pour des formulations multi-souches plus étoffées. Moins ciblées, elles sont toutefois conçues pour s’adapter au mieux à la diversité des microbiotes humains (comme Full Spectrum Probiotic Formula, qui rassemble non moins de 20 souches reconnues de Lactobacillus, Bifidobacterium et Streptococcus) (25). 

LE CONSEIL SUPERSMART

Colon Friendly Colon Friendly

La combinaison de 4 souches d’exception à destination de votre microbiote intestinal

$59.00
5 2 avis
Nouveau
Full Spectrum Probiotic Formula Full Spectrum Probiotic Formula

La formule microbiotique ultime pour votre intestin (20 souches synergiques)

$35.00
0 Aucun avis

Références scientifiques

  1. Lacy BE, Gabbard SL, Crowell MD. Pathophysiology, evaluation, and treatment of bloating: hope, hype, or hot air? Gastroenterol Hepatol (N Y). 2011 Nov;7(11):729-39. PMID: 22298969; PMCID: PMC3264926.
  2. Seo AY, Kim N, Oh DH. Abdominal bloating: pathophysiology and treatment. J Neurogastroenterol Motil. 2013 Oct;19(4):433-53. doi: 10.5056/jnm.2013.19.4.433. Epub 2013 Oct 7. PMID: 24199004; PMCID: PMC3816178.
  3. Saha L. Irritable bowel syndrome: pathogenesis, diagnosis, treatment, and evidence-based medicine. World J Gastroenterol. 2014 Jun 14;20(22):6759-73. doi: 10.3748/wjg.v20.i22.6759. PMID: 24944467; PMCID: PMC4051916.
  4. Malik TF, Panuganti KK. Lactose Intolerance. 2022 May 16. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan–. PMID: 30335318.
  5. Ranasinghe IR, Hsu R. Crohn Disease. [Updated 2022 May 15]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK436021/
  6. Heitkemper MM, Chang L. Do fluctuations in ovarian hormones affect gastrointestinal symptoms in women with irritable bowel syndrome? Gend Med. 2009;6 Suppl 2(Suppl 2):152-67. doi: 10.1016/j.genm.2009.03.004. PMID: 19406367; PMCID: PMC3322543.
  7. Gudipally PR, Sharma GK. Premenstrual Syndrome. [Updated 2022 Jul 18]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK560698/
  8. Magge S, Lembo A. Low-FODMAP Diet for Treatment of Irritable Bowel Syndrome. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2012 Nov;8(11):739-45. PMID: 24672410; PMCID: PMC3966170.
  9. Larijani B, Esfahani MM, Moghimi M, Shams Ardakani MR, Keshavarz M, Kordafshari G, Nazem E, Hasani Ranjbar S, Mohammadi Kenari H, Zargaran A. Prevention and Treatment of Flatulence From a Traditional Persian Medicine Perspective. Iran Red Crescent Med J. 2016 Jan 31;18(4):e23664. doi: 10.5812/ircmj.23664. PMID: 27275398; PMCID: PMC4893422.
  10. Foley A, Burgell R, Barrett JS, Gibson PR. Management Strategies for Abdominal Bloating and Distension. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2014 Sep;10(9):561-71. PMID: 27551250; PMCID: PMC4991532.
  11. Mari A, Abu Backer F, Mahamid M, Amara H, Carter D, Boltin D, Dickman R. Bloating and Abdominal Distension: Clinical Approach and Management. Adv Ther. 2019 May;36(5):1075-1084. doi: 10.1007/s12325-019-00924-7. Epub 2019 Mar 16. PMID: 30879252; PMCID: PMC6824367.
  12. Qin HY, Cheng CW, Tang XD, Bian ZX. Impact of psychological stress on irritable bowel syndrome. World J Gastroenterol. 2014 Oct 21;20(39):14126-31. doi: 10.3748/wjg.v20.i39.14126. PMID: 25339801; PMCID: PMC4202343.
  13. Shah T, Baloch Z, Shah Z, Cui X, Xia X. The Intestinal Microbiota: Impacts of Antibiotics Therapy, Colonization Resistance, and Diseases. Int J Mol Sci. 2021 Jun 20;22(12):6597. doi: 10.3390/ijms22126597. PMID: 34202945; PMCID: PMC8235228.
  14. Wei L, Singh R, Ro S, Ghoshal UC. Gut microbiota dysbiosis in functional gastrointestinal disorders: Underpinning the symptoms and pathophysiology. JGH Open. 2021 Mar 23;5(9):976-987. doi: 10.1002/jgh3.12528. PMID: 34584964; PMCID: PMC8454481.
  15. Shahrokhi M, Nagalli S. Probiotics. [Updated 2022 Jul 4]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK553134/
  16. Ringel-Kulka T, Palsson OS, Maier D, Carroll I, Galanko JA, Leyer G, Ringel Y. Probiotic bacteria Lactobacillus acidophilus NCFM and Bifidobacterium lactis Bi-07 versus placebo for the symptoms of bloating in patients with functional bowel disorders: a double-blind study. J Clin Gastroenterol. 2011 Jul;45(6):518-25. doi: 10.1097/MCG.0b013e31820ca4d6. PMID: 21436726; PMCID: PMC4372813.
  17. Segers ME, Lebeer S. Towards a better understanding of Lactobacillus rhamnosus GG--host interactions. Microb Cell Fact. 2014 Aug 29;13 Suppl 1(Suppl 1):S7. doi: 10.1186/1475-2859-13-S1-S7. Epub 2014 Aug 29. PMID: 25186587; PMCID: PMC4155824.
  18. Arasu MV, Al-Dhabi NA, Ilavenil S, Choi KC, Srigopalram S. In vitro importance of probiotic Lactobacillus plantarum related to medical field. Saudi J Biol Sci. 2016 Jan;23(1):S6-S10. doi: 10.1016/j.sjbs.2015.09.022. Epub 2015 Oct 9. PMID: 26858567; PMCID: PMC4705246.
  19. Ducrotté P, Sawant P, Jayanthi V. Clinical trial: Lactobacillus plantarum 299 v (DSM 9843) improves symptoms of irritable bowel syndrome. World J Gastroenterol. 2012 Aug 14;18(30):4012-8. doi: 10.3748/wjg.v18.i30.4012. PMID: 22912552; PMCID: PMC3419998.
  20. María Remes Troche J, Coss Adame E, Ángel Valdovinos Díaz M, Gómez Escudero O, Eugenia Icaza Chávez M, Antonio Chávez-Barrera J, Zárate Mondragón F, Antonio Ruíz Velarde Velasco J, Rafael Aceves Tavares G, Antonio Lira Pedrín M, Cerda Contreras E, Carmona Sánchez RI, Guerra López H, Solana Ortiz R. Lactobacillus acidophilus LB: a useful pharmabiotic for the treatment of digestive disorders. Therap Adv Gastroenterol. 2020 Nov 24;13:1756284820971201. doi: 10.1177/1756284820971201. PMID: 33281937; PMCID: PMC7692339.
  21. Quagliariello A, Aloisio I, Bozzi Cionci N, Luiselli D, D'Auria G, Martinez-Priego L, Pérez-Villarroya D, Langerholc T, Primec M, Mičetić-Turk D, Di Gioia D. Effect of Bifidobacterium breve on the Intestinal Microbiota of Coeliac Children on a Gluten Free Diet: A Pilot Study. Nutrients. 2016 Oct 22;8(10):660. doi: 10.3390/nu8100660. PMID: 27782071; PMCID: PMC5084046.
  22. Yao S, Zhao Z, Wang W, Liu X. Bifidobacterium Longum: Protection against Inflammatory Bowel Disease. J Immunol Res. 2021 Jul 23;2021:8030297. doi: 10.1155/2021/8030297. PMID: 34337079; PMCID: PMC8324359.
  23. Chichlowski M, Shah N, Wampler JL, Wu SS, Vanderhoof JA. Bifidobacterium longum Subspecies infantis (B. infantis) in Pediatric Nutrition: Current State of Knowledge. 2020 May 28;12(6):1581. doi: 10.3390/nu12061581. PMID: 32481558; PMCID: PMC7352178.
  24. Ducray HAG, Globa L, Pustovyy O, Morrison E, Vodyanoy V, Sorokulova I. Yeast fermentate prebiotic improves intestinal barrier integrity during heat stress by modulation of the gut microbiota in rats. J Appl Microbiol. 2019 Oct;127(4):1192-1206. doi: 10.1111/jam.14361. Epub 2019 Jul 9. PMID: 31230390; PMCID: PMC6852649.
  25. Benjak Horvat I, Gobin I, Kresović A, Hauser G. How can probiotic improve irritable bowel syndrome symptoms? World J Gastrointest Surg. 2021 Sep 27;13(9):923-940. doi: 10.4240/wjgs.v13.i9.923. PMID: 34621470; PMCID: PMC8462084.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2023 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok