0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Fatigue chronique et manque d'énergie Dossiers

Les médecines traditionnelles du monde (ayurvédique, chinoise, africaine...)

Pratiquées depuis plusieurs millénaires, les médecines traditionnelles sont toujours riches d’enseignements. Découvrez les principes, usages et ingrédients clés des grandes médecines ancestrales.
Femme qui profite d'un massage ayurvédique
Les médecines traditionnelles veillent à prévenir les maladies comme à apaiser les esprits.
Rédaction Supersmart.
2021-04-20Commentaires (0)

La médecine chinoise traditionnelle

Médecine traditionnelle la plus connue, la médecine chinoise est riche de très nombreuses pratiques, positives pour le corps mais aussi pour l’esprit.

Histoire

La médecine traditionnelle chinoise repose sur les notions d’équilibre, d’harmonie et d’énergie. On doit son développement à 3 empereurs chinois : Fuxi, Shennong et Huang Di. Les premiers écrits de cette médecine datent de 1700 à 1500 avant J-C.

Principes clés

Selon la médecine chinoise, le corps possède ce que l’on appelle l’énergie vitale - le Qi - qui doit pouvoir circuler librement dans le corps pour rester en bonne santé. Le Qi se compose du yin, froid, et du yang, chaud et actif, qui doivent être équilibrés au maximum.

L’environnement est une composante essentielle de la médecine chinoise. Elle prend ainsi en compte le climat, la saison, la localisation, mais aussi l’environnement familial et l’hérédité. Lorsqu’un déséquilibre survient, le corps a la capacité de retrouver l’équilibre et peut se guérir de façon automatique et naturelle. Ainsi, la médecine chinoise cherche à prévenir les maux plutôt qu’à les guérir, et à encourager cette capacité d’auto-guérison que nous possédons tous.

Les soins pratiqués

En médecine chinoise, on peut avoir recours à de nombreuses pratiques et soins spécifiques, qui seront personnalisés selon les besoins mais aussi selon le niveau d’ « énergie vitale » de l’individu. On peut par exemple pratiquer des séances d’acupuncture sur des points précis du corps (appelés méridiens), afin de faciliter la circulation du Qi. On utilise beaucoup l’acupuncture pour apaiser les troubles ORL, les tensions ou les désordres digestifs.

Le massage Tui Na représente  une autre composante essentielle de la médecine traditionnelle chinoise. Ce type de massage utilise également les points d’acupuncture, couplés à l’application sur la peau de pommades et de baumes ciblés selon les besoins.

Enfin, en plus de l’alimentation qui visera à privilégier certains aliments yin ou yang, la pratique de sports doux comme le Qi-gong ou le Taï-Chi est aussi très courante pour apaiser le mental et améliorer la gestion des émotions !

Les plantes et actifs les plus utilisés

La Chine regorge de plantes médicinales, traditionnellement utilisées pour prévenir et combattre de nombreux maux. Parmi ces plantes phares, figure notamment le ginseng, qui contribue à soutenir le système immunitaire, la cognition et la vitalité (1). On  le retrouve aujourd'hui sous forme de complément alimentaire (comme Ginseng 30 %, à haute teneur en ginsénosides).

Citons aussi le ginkgo biloba, cet arbre cultivé en Chine depuis plusieurs millénaires. Ses graines et ses feuilles sont employées en médecine chinoise pour leur richesse en flavonoïdes. Les compléments de ginkgo contribuent à maintenir une bonne circulation sanguine, une bonne mémoire et un bon équilibre mental (optez par exemple pour Ginkgo biloba) (2).

La médecine traditionnelle indienne

L’ayurvéda s’inspire de la nature et des éléments terre, eau, air et feu afin de déterminer la constitution de chaque personne, caractérisée en 3 catégories : Vata, Pitta et Kapha.

Histoire

Contraction des termes sanscrits -ayur (qui signifie la vie) et -veda (qui signifie la science), l'ayurvéda est le mot courant pour définir la médecine traditionnelle indienne ou ayurvédique. Comme pour la médecine traditionnelle chinoise, l'ayurvéda ne date pas d’hier : ses premières traces ont été découvertes il y a plus de 5000 ans !

Principes clés de l'ayurvéda

La médecine ayurvédique débute toujours par un bilan-diagnostic, visant à déterminer le type de constitution afin d’adapter ensuite le traitement selon les besoins pour rééquilibrer le corps en cas de troubles.

Selon l’ayurveda, toutes les maladies sont en effet générées par un déséquilibre des « doshas », causé par le mode de vie ou par une alimentation inadéquate. L’ayurvéda tient aussi beaucoup compte des saisons et des besoins spécifiques de l’organisme à chaque période de l’année.

Les soins pratiqués

Comme dans la médecine chinoise traditionnelle, la médecine ayurvédique comprend de nombreuses pratiques visant à rééquilibrer l’organisme. En Inde, l'ayurvéda est un véritable mode de vie, qui agit aussi bien sur le corps que sur le mental. On pourra ainsi recommander en ayurvéda une alimentation spécifique, des soins corporels et des massages, l’utilisation d’épices ou de compléments alimentaires mais aussi des exercices physiques comme le yoga couplés à des séances de méditation et de relaxation.

Les plantes et actifs les plus utilisés

La nature occupe une place essentielle dans la médecine ayurvédique ! Les plantes et les huiles essentielles font partie de nombreux protocoles visant à rétablir l’équilibre en cas de troubles.

Parmi les plantes indiennes les plus utilisées, citons notamment le basilic sacré (appelé également tulsi). Riche en camphre, il est réputé pour contribuer à apaiser les trois doshas, et pour soutenir la vitalité, le système immunitaire et la résistance au stress (vous en trouverez dans la formule synergique Adaptogenic Potion) (3).

Dans la médecine ayurvédique, parmi les poudres de plantes, on rencontre très souvent le sidr, le brahmi et surtout l'ashwagandha. Cette plante adaptogène est appréciée depuis longtemps pour ses nombreuses vertus sur la santé mentale, la relaxation et la santé cardiovasculaire (4). On la retrouve sous forme de complément standardisé en withanolides, les ingrédients les plus actifs de la plante (comme Super Ashwagandha).

La médecine ancestrale d’Afrique

Aujourd’hui, on estime que 60 à 80 % des Africains ont recours aux remèdes traditionnels pour contrer les maladies courantes et bénignes. La médecine traditionnelle africaine, bien que désormais complétée par les traitements médicaux conventionnels, reste encore très pratiquée et riche de plusieurs bienfaits.

Histoire

Souvent considérée comme magique dans les temps anciens, la médecine traditionnelle africaine a été mise à mal avec l’arrivée grandissante du Sida, face auquel les guérisseurs et devins ne trouvaient aucun remède. Si du point de vue de l’Occident, ce type de médecine  paraît obscur car très éloigné de la médecine conventionnelle, il ne manque cependant pas d’atouts.

Principes clés de la médecine traditionnelle africaine

La médecine ancestrale d’Afrique se définit comme un ensemble de pratiques à la fois très spirituelles et très phytothérapeutiques pour s'opposer aux maladies. On y retrouve ainsi beaucoup de guérisseurs, qui peuvent encore pratiquer de nos jours des incantations ou des sorts afin d’agir de façon spécifique sur les troubles rencontrés. La médecine africaine se caractérise par une approche complémentaire entre le corps et l’esprit et leurs différentes interactions.

Les soins pratiqués

Les soins pratiqués dans la médecine africaine sont très variés. Pour traiter le mal de gorge ou les maux de tête, on fabrique des cataplasmes à base de plantes et de pommades. La fièvre se combat en utilisant des bains de vapeur, et des cures de jeûne ou des massages sont également prescrits selon les troubles.

Les plantes et actifs les plus utilisés

Parmi les plantes les plus utilisées en médecine africaine, nous pouvons citer le griffonia, dont on extrait les graines pour leur richesse en vitamines, en minéraux et en hydroxytryptophane (5-HTP), un précurseur de la sérotonine (5). On trouve ainsi le griffonia sous forme de complément alimentaire destiné à contribuer au bon fonctionnement du système nerveux (comme 5-HTP).

Le desmodium est quant à lui privilégié pour détoxifier l’organisme. Cette plante herbacée originaire d'Afrique équatoriale est en effet servie sous forme de décoction par les guérisseurs, en raison de ses bienfaits sur la santé du foie (6). Elle est disponible sous forme d'extrait liquide (choisissez par exemple Desmo Forte™).

D'autres grandes médecines traditionnelles du monde

Bien sûr, il y aurait encore énormément à dire sur la médecine traditionnelle des Indiens d'Amérique, des Inuits, le savoir-faire des herboristes médiévaux, etc. Et tant d'autres !

Utilisées conjointement à la médecine allopathique actuelle, les multiples médecines traditionnelles du monde regorgent de pratiques et d’actifs issus de la nature pour nous aider à rééquilibrer autant le corps que l’esprit.

Références scientifiques

  1. Kang S, Min H. Ginseng, the 'Immunity Boost': The Effects of Panax ginseng on Immune System. J Ginseng Res. 2012 Oct;36(4):354-68. doi: 10.5142/jgr.2012.36.4.354. PMID: 23717137; PMCID: PMC3659612.
  2. Silberstein RB, Pipingas A, Song J, Camfield DA, Nathan PJ, Stough C. Examining brain-cognition effects of ginkgo biloba extract: brain activation in the left temporal and left prefrontal cortex in an object working memory task. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011:164139. doi:10.1155/2011/164139
  3. Jamshidi N, Cohen MM. The Clinical Efficacy and Safety of Tulsi in Humans: A Systematic Review of the Literature. Evid Based Complement Alternat Med. 2017;2017:9217567. doi:10.1155/2017/9217567
  4. Salve J, Pate S, Debnath K, Langade D. Adaptogenic and Anxiolytic Effects of Ashwagandha Root Extract in Healthy Adults: A Double-blind, Randomized, Placebo-controlled Clinical Study. Cureus. 2019;11(12):e6466. Published 2019 Dec 25. doi:10.7759/cureus.6466
  5. Birdsall TC. 5-Hydroxytryptophan: a clinically-effective serotonin precursor. Altern Med Rev. 1998 Aug;3(4):271-80. PMID: 9727088.
  6. Kalyani GA, Ramesh CK, Krishna V. Hepatoprotective and Antioxidant Activities of Desmodium Triquetrum DC. Indian J Pharm Sci. 2011;73(4):463-466. doi:10.4103/0250-474X.95652
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Grande ortie Urtica dioica
Santé : les bienfaits redoutables des compléments alimentaires d’ortie

L’ortie est une plante qui pousse en quantité sur le bord des chemins de campagne. Mal aimée des jambes nues à cause de son pouvoir urticant, elle est pourtant pleine de vertus lorsque l’on sait l’utiliser... Découvrez ses bienfaits.

Adulte qui transmet la planète Terre à un enfant
Écologie : quels compléments respectent le mieux l’environnement ?

Les compléments alimentaires s’engagent aussi pour notre belle planète bleue. Découvrez quels compléments plus écologiques vous pouvez choisir pour réduire votre bilan carbone et votre impact sur les écosystèmes.

Grand-mère qui compose des remèdes naturels dans sa cuisine
10 astuces santé de grand-mère à connaître… et à transmettre

Les conseils de grand-maman sont souvent précieux. Découvrez 10 remèdes traditionnels imparables pour soulager de nombreux bobos du quotidien et rester en bonne santé.

Tomates, amandes et autres sources de potassium
Top 10 des aliments les plus riches en potassium

Découvrez la liste des dix aliments les plus riches en potassium, ce minéral qui contribue au fonctionnement normal du système nerveux et à une fonction musculaire normale. Connaissez-vous l'aliment n°1 de cette liste ?

Racine d'or de l'antidépresseur Rhodiola rosea
Rhodiola : bienfaits et posologie de la fameuse « racine d’or »

Plante adaptogène utilisée depuis des siècles par les populations des climats froids, la rhodiola présente bien des attraits. Découvrez dès maintenant les bienfaits de cette racine arctique qui fascine les scientifiques.

Compléments alimentaires et réveil-matin
Compléments alimentaires : à quel moment de la journée faut-il les prendre ?

À quel moment de la journée dois-je prendre mes compléments alimentaires pour en profiter au mieux ? Lesquels faut-il prendre en mangeant, et lesquels en dehors des repas ? Réponses à toutes vos questions pratiques.

Ces produits devraient vous intéresser

Nouveau
Daily 3®Daily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule.

$49.00
+
Daily 6®Daily 6®

Une version enrichie ​de la célèbre formule multivitaminée Daily 3

$89.00
+
Daily 2® Timed ReleaseDaily 2® Timed Release

Une formule multivitaminée exceptionnelle à libérationprolongée

$38.00
+
Liposomal Vitamin CLiposomal Vitamin C

Une forme de vitamine C naturelle et liposomale pour une absorption inégalée

$45.00
+
Magnesium OrotateMagnesium Orotate

Un complément exceptionnel d'orotate de magnésium à la biodisponibilité maximale

$34.00
+
Methylcobalamine Methylcobalamine

La forme de vitamine B12 la plus optimale pour l'organisme

$19.00
+
Nouveau
Adaptogenic PotionAdaptogenic Potion

Une potion ayurvédique pour soutenir l'organisme et évacuer le stress

$34.00
+
Annatto TocotrienolsAnnatto Tocotrienols

Annatto Tocotrienols, la meilleure source naturelle de vitamine E

$34.00
+
© 1997-2021 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2021 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok